• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : la Japonaise Nodoka Okisawa remporte le 56ème concours international de jeunes chefs d'orchestre

A 32 ans, / © MAXPPP / Franck Lallemand
A 32 ans, / © MAXPPP / Franck Lallemand

La Japonaise Nodoka Okisawa remporte le concours international de jeunes chefs d'orchestre devant le Français Victor Jacob et le Chinois Haoran Li. La dernière victoire d'une femme à ce concours remonte à 1993.

Par R.A.

Au programme pour les finalistes du 56e concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon : Une épreuve de 40 minutes, avec "Constellations", une création mondiale d'Éric Tanguy, suivie par le poème symphonique "Tod und Verklärung" op.24 de Richard Strauss.

La Japonaise Nodoka Okisawa remporte non seulement le grand prix de direction 2019, mais également le coup de cœur du public et le coup de cœur de l'orchestre.
 
Elle est la seule femme à remporter le grand prix de direction depuis 1993. Cette année-là, l'Italienne Silvia Massarelli avait été la première à gagner ce prestigieux concours.
 

Auparavant, Nodoka Okisawa avait remporté le 1er prix et le prix spécial du 18e Concours international de musique de direction de Tokyo et le 3e prix du 7e Concours international de direction « Jeunesses Musicales » de Bucarest. Elle a étudié à l'Université des Arts de Tokyo et à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin.

Elle a été choisie comme étudiante à la Fondation Félix Mendelssohn Bartholdy et a étudié avec le professeur Kurt Masur.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus