Besançon : La Licra s'insurge contre les amalgames entre pass sanitaire et étoile jaune

Lors des manifestations contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions, des manifestants arboraient des étoiles jaunes, imposées aux Juifs par les Nazis. A Besançon, sur une affiche, le pass sanitaire est devenu le paSS, comme SS. La Licra condamne avec fermeté.
Affiche apposée Place Saint Pierre à Besançon samedi 24 juillet
Affiche apposée Place Saint Pierre à Besançon samedi 24 juillet © Licra Besançon

Hier, samedi 25 juillet, une manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire a réuni plusieurs centaines de manifestants dans les rues de Besançon. Contrairement à la semaine prcédente, il n'y a pas eu d'incidents à déplorer.

Mais, la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et contre l'Antisémitisme) a repéré cette affiche, après le défilé, apposée sur un abri bus de la Place Saint Pierre ou Place du 8 Septembre.

Dans de nombreuses manifestations "anti-vax", des symboles de la dictature nazie, de la discrimination et de l'extermination des Juifs ont été utilisés pour établir le parallèle entre la période 1940-1945, période durant laquelle la France et une grande partie de l'Europe étaient occupées par les Nazis allemands et durant laquelle 6 millions de Juifs ont été exterminés.

Dans un communiqué, signé par Jérôme Conscience, Président de la Licra Besançon Franche-Comté, elle condamne ces amalgames :

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" (Albert Einstein)...

"Nous condamnons sans réserve aucune l’usage de symboles, de mots qui évoquent les tragédies imposées à l'humanité par la dictature nazie dans les manifs récurrentes animées par des anti-vax et anti-pass sanitaire, adeptes des théories complotistes, négationnistes, racistes et antisémites.

La Licra bien évidemment se pose la question des suites juridiques à donner à ces actes insupportables... Nous ne pouvons pas laisser des millions de victimes du nazisme insultées en toute impunité…
Il est urgent que le gouvernement et les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités et apportent une réponse ferme à ces comportements inacceptables qui mettent à mal notre socle Républicain."

Affiche apposée place Saint Pierre à Besançon samedi 24 juillet
Affiche apposée place Saint Pierre à Besançon samedi 24 juillet

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
antisémitisme société manifestation vaccins - covid-19 santé