Besançon : l'oeuvre de Georges Oudot dispersée aux enchères

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sofian Aissaoui .

Ce jeudi 14 avril se tenait une vente aux enchères des oeuvres de Georges Oudot, décédé en 2004. Au total, 250 lots étaient disponibles.

Des enchères qui montent vite

On lui doit le Mémorial de la Résistance et de la Déportation ou le monument aux morts d’Outre-Mer sur la promenade des Glacis à Besançon. Douze ans après sa disparition, une partie du fonds d'atelier du peintre et sculpteur bisontin Georges Oudot, issue de sa succession, était en vente cet après-midi. Des petites œuvres en plâtre aux bronzes plus imposants, c’est une grande partie de l’œuvre de Georges Oudot qui était aux enchères aujourd'hui à Besançon. Un exemple : le lot 129, titré "Le Nouvel Hiver" est parti pour 4000 euros.



Georges Oudot en quelques mots

Peintre et sculpteur français, Georges Oudot a été exposé à Paris, New York ou encore Chicago.

Né le 28 juillet 1928 à Chaumont (Haute-Marne), Georges Oudot fait une partie de sa scolarité au lycée Victor-Hugo à Besançon. Déjà, l’artiste était remarqué pour la qualité de ses dessins. En 1946, il est admis à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. A son retour de Paris, il ouvre un atelier dans la maison natale de Victor Hugo.



durée de la vidéo: 01 min 37
Un reportage de Sébastien Poirier, Laurent Brocard et Jean-Pascal Maujard

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité