Besançon : Le RAID interpelle un homme armé et son complice à la suite d'un tapage nocturne

Publié le Mis à jour le

L'unité spécialisée du Raid a interpellé en début d'après-midi deux hommes à Besançon qui s'étaient retranchés dans un appartement de Besançon. L'un d'eux était armé. Dans la nuit, il avait menacé avec une arme à feu sa voisine et les policiers intervenus à la suite du tapage nocturne. 

Dans la nuit, des habitants de l'un des immeubles de l'allée de l'île aux moineaux proche du parc Micaud à Besançon, téléphonent à la Police Nationale pour leur demander d'intervenir pour faire cesser du tapage nocturne. Une équipe de policiers se déplace mais quand elle arrive le tapage a cessé, elle repart du secteur. C'est au troisième appel que la tension monte d'un cran. L'homme à l'origine du tapage nocturne aurait menacé sa voisine avec une arme à feu. Les policiers reviennent sur place et ils sont à leur tour menacés par cet homme ayant un lourd passé judiciaire. Cet homme, âgé d'une vingtaine d'années,  se retranche alors chez lui avec une de ses connaissances. 

Les services de l'Etat prennent la décision de demander à l'unité spécialisée des policiers du RAID (Recherche Assistance Intervention Dissuasion) d'intervenir. En fin de matinée, une équipe arrive de Strasbourg et commence à discuter avec le forcené. Le négociateur du RAID établit rapidement un contact avec les deux hommes retranchés. Vers 14h30, les deux hommes sortent de l'appartement et se rendent "sans avoir besoin d'utiliser la force" précise Michel Klein, directeur départemental de la sécurité publique dans le Doubs. Deux armes non létales ont été saisies : un pistolet à plomb et un autre à gaz. Les deux hommes sont en garde à vue. La procédure est confiée à la Sûreté départementale de Besançon.