Besançon : les squelettes de la gare décortiqués

Ils avaient été découverts en mars dernier, lors des travaux d'aménagement du parking nord de la gare Viotte. Les 36 squelettes exhumés de cette nécropole sont aujourd'hui en cours d'analyse. Ils ont six mois pour livrer leurs secrets.

Les 36 squelettes de la gare Viotte seront étudiés durant 6 mois.
Les 36 squelettes de la gare Viotte seront étudiés durant 6 mois.
Des hommes, des femmes, des enfants... Qui étaient-ils, comment vivaient-ils et de quoi sont-ils morts? Les 36 squelettes découverts au printemps dernier à Besançon, sur le chantier de la gare Viotte, sont aujourd'hui en cours d'analyse. Durant six mois, ils seront reconstitués, prélevés et datés pour confirmer qu'ils ont bien vécu entre le 2ème et le 4ème siècle. Une fois leurs secrets livrés, trois possibilités pour ces dépouilles : elles pourront être stockées dans des caisses étanches, exposées dans des musées ou de nouveau inhumées...



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter