Besançon : timide grogne des professeurs

Publié le Mis à jour le

Ils étaient 250 à battre le pavé ce mercredi après-midi à Besançon. En cause: le retour à la semaine de 4,5 jours.

Ils ne veulent pas entendre parler du projet de réforme des rythmes scolaires voulus par le gouvernement. Pas question pour eux de revenir en classe une demi-journée supplémentaire par semaine.

Mardi, 2.500 à 3.000 professeurs des écoles avaient manifesté à Paris contre les modalités de mise en oeuvre du retour à la semaine de 4,5 jours. Des manifestations avaient lieu, en Ile-de-France comme devant les inspections académiques à Bordeaux, Marseille, Lyon ou Strasbourg, mercredi dans le cadre d'une journée d'action pour sensibiliser aux besoins des écoles à la prochaine rentrée.

Sébastien Poirier et David Martin ont suivi la manifestation bisontine.
durée de la vidéo: 01 min 27
19_MANIF RYTHME SCOLAIRE