• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le Bisontin Aldebert tête d'affiche d'un nouveau festival pour enfants à Aix-en-Provence et Marseille

Le Bisontin Aldebert tête d'affiche du festival "Tous en sons" / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Le Bisontin Aldebert tête d'affiche du festival "Tous en sons" / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

L'intrépide chanteur du Doubs continue à faire chanter enfants et parents. La star des cours de récré est la tête d'affiche de "Tous en Sons" dans le sud de la France du 22 au 31 mars. 

Par Sophie Courageot

"Tous en Sons" se veut le premier rendez-vous national de création musicale pour enfants. Entre Aix et Marseille, 15 spectacles sont prévus du 22 au 31 mars.

Sa directrice Mathilde Rubinstein entend dépoussiérer un genre musical "souvent dévalorisé".
 
Le teaser de "Tous en sons"


"Quand je dis aux gens que je fais de la musique pour enfants, je vois encore dans leurs yeux quelque chose de très +cucul+, petit lapins, carillons...", abonde Aldebert, parrain de cette première édition. Ce festival va "décloisonner pas mal la musique jeune public, en proposant des choses différentes" explique à l'interprète d'"Enfantillages" originaire du Doubs.
 
"Au niveau des sons, des arrangements, les enfants prennent les choses de façon très cash, très instinctive, c'est une grande porte ouverte", salue celui qui a donné plus de 1.000 concerts devant 800.000 enfants. 
 
Aldebert et Claire Keim

    

Les familles réclament de la musique adpatée aux enfants 


Tous en Sons programme aussi le chanteur Pascal Parisot, Grand Prix Sacem jeune public en 2018, ou un spectacle d'histoire de la musique de Nicolas Lafitte, à partir de questions qui lui ont été posées par de jeunes auditeurs sur France Musique ou France Inter.
 
Pascal Parisot - Tout le monde sait faire miaou


 "Il se passe en musique ce qu'il s'est passé en littérature jeunesse il y a 30 ans, des compositeurs de grande qualité font des incursions dans ce champ de liberté, d'autres s'y spécialisent", explique la directrice. "Les familles ont envie d'avoir du contenu adapté en musique", poursuit-elle : en jeune public, "il y a une explosion de créativité dans toutes les esthétiques, de la musique contemporaine au rap en passant par l'électro".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus