Un Calao de la Citadelle de Besançon a fait une fugue !

Calao de Denken de la Citadelle de Besançon / © Jacky Renard
Calao de Denken de la Citadelle de Besançon / © Jacky Renard

Une jeune femelle Calao a pris la poudre d'escampette ! Mercredi dernier, l'oiseau n'a pas été vu dans sa volière lorsque les soigneurs compte les animaux comme chaque jour. Le Calao de Denken a été vu en début de semaine à la gare d'eau mais, depuis, il n'a pas donné signe de vie. 

Par Isabelle Brunnarius

Cette jeune femelle, âgée d'un an, vit avec un mâle en toute harmonie. La veille de sa "fugue", l'oiseau d'origine africaine, avait intégré une volière plus grande. La Citadelle exclut la présence d'un prédateur ou le vol. L'oiseau a été vu en début de semaine au parc de la gare d'eau mais depuis il est introuvable ! Pour tenter de le récupérer, les spécialistes de la Citadelle disposent des appâts alimentaires. Autre possibilité : des ornithologues diffusent des sons identiques à ceux des congénères de ce Calao.

Mais où est passé le calao de la Citadelle de Besançon ?
Une jeune femelle calao de Decken s'est échappé de la citadelle de Besançon depuis mercredi, une espèce d'origine africaine. Pour l'instant, elle a été signalée dans les jardins de la gare d'eau au bord du Doubs mais depuis reste introuvable. Avec Margaux Pizzo Responsable du Muséum - Citadelle de Besançon Reportage : M.Buzon, D.Martin, J.Dadone-Durand

 

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus