• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les clubs comtois profitent à fond de l'effet JO !

Deux jeunes filles qui viennent de découvrir l'aviron. Et, du coup, qui rament avec le sourire.
Deux jeunes filles qui viennent de découvrir l'aviron. Et, du coup, qui rament avec le sourire.

Comme tous les quatre ans, c'est la même chanson. Les enfants ont vibré devant la télé aux exploits de Teddy Riner, au courage de Yohann Diniz ou découvert le ballet de l'aviron. Du coup, une fois la rentrée sonnée, les clubs voient débarquer de nouveaux futurs licenciés.

Par Clément Jeannin

Il y a les habitués du genre. Les clubs de Judo connaissent tous les quatre ans des pics de fréquentation au lendemain des Jeux Olympiques. La gageure est d'ailleurs de conserver les jeunes, une fois l'effet de nouveauté passé.

Pour les clubs d'athlétisme, l'engouement est réel. Et ils peuvent dire un vibrant "THANK YOU" à Usain Bolt, la mega star faisant rêver petits et grands.

Voyez ce reportage, à Besançon, de Jean-Luc Gantner et Jean-Stéphane Maurice.
Les clubs comtois profitent à fond de l'effet JO !
Tous les quatres ans c'est la même chanson. L'été, les enfants vibrent devant les Jeux Olympiques. Et, à la rentrée, les clubs engrangent les nouveaux licenciés. Avec les réactions de Baptiste Scalabrino, entraineur Doubs Sud Athlétisme, de Marc Mallet, président Sport Nautique Besançon et Dominique Marchiset Président de la ligue de Judo Bourgogne, Franche-Comté

 

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus