Coupe de France : les filles du Racing Besançon battues 20-0 par l'Olympique Lyonnais

3800 personnes sont venues soutenir les filles du BRC contre l'OL. / © SR
3800 personnes sont venues soutenir les filles du BRC contre l'OL. / © SR

Le score se passe de commentaire : on avait bien dit que l'écart entre les deux équipes est très, très important. 20 buts à 0, c'est une cinglante défaite mais une belle fête pour le club bisontin. 

Par France 3 Franche-Comté

Les Bisontines n'espéraient même pas créer la surprise. Et la surprise n'a pas eu lieu.
L'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais est actuellement la meilleure du monde... En face, les filles du Racing Besançon peinent au classement de Régional 1. Tout est dit !

Selon le club, le stade Léo Lagrange a rassemblé 3800 spectateurs. C'est là la belle victoire pour le BRC. L'affiche a rassemblé du monde, malgré le froid et le ciel gris.


Les filles du BRC, pour la plupart très jeunes, savaient que cette rencontre serait dure. Elles ne pensaient peut-être pas que ce serait un tel chemin de croix. Dès la deuxième minute de la rencontre, les visiteuses ont fait la différence et menaient déjà 9 à 0 à la mi-temps. Très vite, le tableau d'affichage inscrivait à toute vitesse les buts marqués par l'OL.

Il faut dire que les stars du football féminin étaient de sortie : Eugénie Le Sommer, Amandine Henry, Wendy Renard ou encore Kheira Hamraoui étaient dans la place.


Les Bisontines finissent par marquer un but, oui... mais contre leur camp ! Score final : 20 à 0. Quoi qu'il en soit, les Bisontines se sont bien battues et n'ont jamais baissé les bras. Elles pourront se vanter d'avoir rencontré la crême de la crême. De magnifiques souvenirs pour plus tard.


PS : pour ceux qui se moquent sur les réseaux sociaux, c'est plus facile de faire fonctionner ces deux index sur son téléphone portable... que de battre les Lyonnaises !
Et comme aurait dit ma grand-mère, "J'aurais bien voulu t'y voâr, toâ !".

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus