• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

“Les gens ne peuvent pas vivre avec leur retraite” : à Besançon, les retraités de nouveau mobilisés

Les retraités étaient une centaine dans les rues de Besançon. / © France 3
Les retraités étaient une centaine dans les rues de Besançon. / © France 3

Les réformes d'Emmanuel Macron ne les ont pas convaincus.  Les retraités en colère se sont rassemblés ce mardi 18 décembre à Besançon. Pas moins de neuf organisations syndicales ont lancé un appel à manifester. Ils dénoncent la baisse de leur pouvoir d'achat.

Par MD avec Amandine Plougoulm

Des tracts, des  banderoles et quelques "gilets jaunes" dans la mêlée. Ce matin, une manifestation a mobilisé une centaine de retraités qui le martèlent : ils ont moins de pouvoir d'achat.

"On a travaillé toute notre vie, c'est scandaleux, martèle Brigitte Fourquasse. On se retrouve avec 750 euros de retraite, c'est pas possible. Comment voulez-vous payer un loyer et le reste ? C'est pas possible, c'est très dur. Il faut vraiment tout compter : les factures, l'EDF et faire avec ce qui reste".
 
"Les gens ne peuvent pas vivre avec leur retraite" : à Besançon, les retraités de nouveau mobilisés
>> Amandine Plougoulm et Sébastien Poirier

Les annonces du chef de l'Etat ne sont pas suffisantes selon eux : "Il a peut être entendu, mais il ne répond en rien aux exigences actuellement exprimées", dénonce l'Union nationale interprofessionnelle des retraités et retraitées solidaires qui réclame une réforme fiscale pour "une justice fiscale et une justice sociale".

Les organisations syndicales réclament davantage de moyens, notamment dans les EPHAD, et le développement d'un service public de qualité. Tous s'accordent aussi sur un point : les pensions de retraites doivent être valorisées
 

"Comment voulez-vous vivre avec 750 euros de retraite ? Ce n'est pas possible, affirme Martine Chevillard. Les femmes ont été pénalisées. Elles ont moins travaillé, elles ont éduqué les enfants, elles ont eu des mi-temps, elles ont eu des périodes où elles ne travaillaient pas... Les retraites sont trop basses. Les gens le disent : ils ne peuvent pas vivre avec ce qu'ils ont."

En 2019, les pensions de retraites devraient augmenter de 0,3 %, soit cinq fois moins que l'inflation.

 

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus