Un groupe “La République En Marche” au conseil municipal de Besançon

Onze des treize membres du groupe "La République En Marche, progressistes et société civile" au conseil municipal de Besançon / © Remy Bolard
Onze des treize membres du groupe "La République En Marche, progressistes et société civile" au conseil municipal de Besançon / © Remy Bolard

Pour la première fois, le tout nouveau groupe "La République en Marche, progressistes et société civile" participe au conseil municipal de Besançon. Sa création a été annoncée officiellement aujourd'hui par le maire Jean-Louis Fousseret. 

Par Isabelle Brunnarius

Ce groupe est constitué de 13 élus issus du Parti Socialiste, d’Europe Ecologie Les Verts et de la société civile : 

- Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon,
- Danielle Dard, 1ère adjointe, déléguée aux solidarités et au CCAS,
- Danièle Poissenot, Adjointe à la tranquillité publique,
- Catherine Thiébaut, Adjointe aux bâtiments,
- Eric Alauzet, Conseiller municipal délégué aux relations avec les institutions,
- Myriam Lemercier, Conseillère municipale déléguée aux personnes âgées, au Conseil des sages et au Conseil bisontin des jeunes,
- Gérard Van Helle, Conseiller municipal délégué à la lutte contre les discriminations,
- Dominique Schauss, Conseiller municipal délégué en charge du projet Saint-Jacques,
- Béatrice Falcinella, Conseillère municipale déléguée en charge de Proxim’cité,
- Karima Rochdi, Conseillère municipale déléguée en charge du Contrat de Ville,
- Pascal Curie, Conseiller municipal délégué en charge des musées et du réseau Vauban, et président du groupe LREM, progressistes et société civile"
- Guerric Chalnot, Conseiller Municipal délégué en charge des équipements sportifs et du commerce de proximité,
- Rémi Sthal, Conseiller municipal délégué à la coopération décentralisée.

Cette création de groupe est une nouvelle étape dans la progression du parti fondé par Emmanuel Macron. En juin dernier, le maire de Besançon et président du Grand Besançon avait démissionné du Parti Socialiste. Jean-Louis Fousseret a été l'un des premiers élus à soutenir Emmanuel Macron. Lors de la venue à Besançon de Emmanuel Macron lors du salon Micronora en septembre 2016, le maire de Besançon affichait déjà sa proximité politique avec le ministre de l'économie. 

Ce nouveau groupe peut-il mettre en péril la majorité plurielle du conseil municipal de Besançon ? Non, selon les élus puisque le programme 2014 sur lequel cette majorité s'est construite n'est pas remis en cause. En revanche, il pourrait y avoir débat et opposition sur des questions de politique nationale. Lors de ce conseil municipal de rentrée, il est ainsi question d'une motion pour protester contre la diminution des emplois aidés décidé par le gouvernement d'Edouard Philippe. 

Dans la soirée, les cinq élus EELV du conseil municipal n'ayant pas rejoint le groupe LREM, publiait un communiqué précisant faire que "le groupe des élus « En Marche » n’est ni majoritaire au sein du conseil municipal, ni au sein de la majorité municipale. Les élus EELV et société civile, au sein du groupe majoritaire, s'attacheront à ce que le projet de la Ville de Besançon ne soit pas entamé par des décisions du gouvernement Macron  (emplois aidés, rythmes scolaires, compensation de la baisse des dotations par l'impôt)."

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Yonne : le gouvernement promet de maintenir le 15 et un hélicoptère

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne