• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

“Il faut structurer le mouvement” selon des Gilets Jaunes bisontins

© France 3 FC
© France 3 FC

Ils étaient encore au péage ouest de Besançon, hier soir, pour faire passer gratuitement des véhicules. Plus question de bloquer les Bisontins sur la route pour ces Gilets jaunes. Désormais il faut structurer le mouvement. Reportage.

Par France 3 Franche-Comté

"On ne bloque pas les Bisontins sur la route. Il ne faut pas se mettre à dos des gens qui pourraient éventuellement venir nous renforcer" explique l'un des chefs de file des gilets jaunes à Besançon. Mercredi soir, ils étaient une cinquantaine, installés au péage ouest de Besançon, jusqu'à 20h.

Le but est de ne pas se mettre la population à dos, alors que plusieurs débordements et agressions ont eu lieu à la suite de ce mouvement d'ampleur national. À Besançon, un photo-reporter de Radio Bip a même été violemment frappé au visage lors d'une soirée avec les Gilets Jaunes à Chateaufarine (lire notre article). 

Désormais, l'enjeu de ce mouvement citoyen très hétérogène est de se structurer et de dénoncer les débordements, pour ne pas voir leurs actions décrédibilisées. Découvrez notre reportage avec les gilets jaunes du péage ouest de Besançon :
"Il faut structurer le mouvement" selon des Gilets Jaunes bisontins
Reportage : COLLE Denis, MARTINEZ-DELCAYROU Thibaut, PETIT Florence

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus