Impressions : entre le soleil levant et les rails, un tramway

Ambiance particulière aux premières heures du jour sur Planoise. La cité de 20 000 âmes dort encore et déjà à l'angle de la rue du Barbant et de celle du Piémont, on s'affaire...

Par Pascal Sulocha

Un riverain fan de tramway vient en voisin. Il a enfilé une polaire sur son pyjama et il est sur place depuis 4 heures et demi. Quelques retraités, des lève-tôt, sont là eux aussi. Pour rien au monde, ils n'auraient raté l'événement. On discute un peu, entre voisins.
 / ©
/ ©
Dans le même temps, des hommes en jaune s'activent. Tendus, un peu. Concentrés, beaucoup. Plusieurs entreprises sont présentes sur les lieux : la CAF, le constructeur du tram, Systra, qui s'occupe du matériel roulant et bien sûr les personnels de la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon.
La rame fait son striptease : la bâche est soulevée, elle apparaît, cette première rame, toute bleue dans le soleil... Avant d'être amenée au-dessus des rails.
 / ©
/ ©
Les voitures continuent de traverser le carrefour. Certains automobilistes profitent du feu rouge pour prendre une photo avec leur téléphone portable. Le trafic s'intensifie à l'approche de 8 heures.
 / ©
/ ©
Une rampe est aménagée pour permettre à la rame de descendre sur les rails.
Oui, elle l'a bien descendue. En star. Attendue et photographiée. Il ne manquait que les applaudissements.
 / ©
/ ©

Revivez cette matinée un peu particulière, au pied des tours et du tramway, en relisant notre direct matinal réalisé par Catherine Eme-Ziri et Pascal Sulocha.

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus