Inquiétude des prestataires de santé à domicile

Les prestataires de santé à domicile sont inquiets. La baisse des prises en charge de leurs prestations envisagée par le comité économique des produits de santé pourrait faire bien des dégats dans un secteur économique pourtant prospère. 

Si elle est une alternative à la résidence en établissement spécialisé et donc souvent préférée par les malades, l'hospitalisation à domicile n'en est pas moins coûteuse et le comité économique des produits de santé pourrait bien revoir à la baisse du remboursement de plus de 250 produits et prestations. Certaines baisses pourraient atteindre les 10% selon les prestataires de santé à domicile. La mesure inquiéte car elle remet en cause l'avenir de certaines entreprises. Baisse de la qualité des soins, de la performance des machines, les acteurs du soin à domicile ont même envoyé un courrier au Président de la République pour empêcher cette décision du CEPS.

Reportage à Besançon 

Les prestataires de soins à domicile ont vu leurs tarifs édités par la sécurité sociale amputer de 180 millions d'euros. Une baisse qui sucite beaucoup d'inquiétude. Intervenants : P Bourdenet, Patiente, C. Kast, Technicien machines, H. Moreau, Infirmière et C. Marchand, Présidente de DDS Assistance. Reportage E. Laperdrix et S. Poirier