Les internes du CHU en grève illimitée manifestent à Besançon

Les internes du CHU de Besançon. / © France 3 Franche-Comté
Les internes du CHU de Besançon. / © France 3 Franche-Comté

Les internes en médecine de toute la France ont débuté un mouvement de grève illimité mardi 10 décembre. À Besançon, les internes se mobilisent ce vendredi 13 décembre. Le rendez-vous est donné devant l'ARS à 13h30.

Par S.R

Baptisé "Black Friday des internes", le mouvement bisontin a prévu d'effectuer à 13h30 un sit-in devant l'ARS puis d'entamer une marche dès 14h à travers le centre-ville bisontin.

"Cette manifestation a pour but de faire un clin d'oeil au mouvement d'Ultra consommation et de faire un syllogisme situationnel avec les fermetures, économies de santé et restrictions budgétaires faites dans les hôpitaux publics de France" expliquent les organisateurs, tout en précisant que la mobilisation bisontine est plus intense en raison du nombre croissant d'internes ayant déposé une déclaration individuelle de grève. Des étudiants en médecine doivent également venir soutenir le mouvement.

Comme les collectifs (Inter-Urgences, Inter-Hôpitaux) et syndicats mobilisés ces dernières semaines pour "sauver l'hôpital", l'Isni n'est pas satisfait du plan présenté fin novembre par le gouvernement, qui prévoit notamment une rallonge budgétaire de 1,5 milliard d'euros sur trois ans.

Nicolas Romain-Scelle, vice-président de l'intersyndicale nationale des internes, a dénoncé sur FranceInfo mardi la dégradation des soins en médecine interne comme dans de nombreux autres services, tels que les Urgences, au centre des débats depuis plusieurs mois. Les médecins internes réclament un meilleur statut, mais aussi plus de personnel pour continuer à prendre en charge les paptients dans de bonnes conditions. "Il faut investir dans les personnels et les bâtiments pour favoriser la prise en charge de nos patients", affirme Nicolas Romain-Scelle.


 

Sur le même sujet

Les + Lus