Littérature : voici les plus belles phrases du bisontin Victor Hugo

Publié le Mis à jour le
Écrit par TMD

Considéré comme l'un des auteurs les plus influents de la littérature française, Victor Hugo, né à Besançon, a laissé au patrimoine français quelques très belles phrases. Nous vous avons sélectionné les meilleures. 


On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime.
 
Le plus grand ennui c'est d'exister sans vivre.
N'être pas écouté, ce n'est pas une raison pour se taire.
La conscience est un instrument de précision d'une sensibilité extrême.
 
Ne rien faire est le bonheur des enfants et le malheur des vieux.
 
Les morts sont des invisibles, mais non des absents.
 
La véritable indulgence consiste à comprendre et à pardonner les fautes qu'on ne serait pas capable de commettre.
 
L'amour immatériel est éternel, parce que l'être qui l'éprouve ne peut mourir. Ce sont nos âmes qui s'aiment et non nos corps.
 
Et l'on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens, Mais, dans l'oeil du vieillard, on voit de la lumière.
 
Un petit peuple libre est plus grand qu'un grand peuple esclave.
 

Le bonheur est parfois caché dans l'inconnu.
 

Une femme qui a un amant est un ange, une femme qui a deux amants est un monstre, une femme qui a trois amants est une femme.
 
Les larmes sont un don. Souvent les pleurs, après l'erreur ou l'abandon, Raniment nos forces brisées.
 
Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur.

 

Plusieurs monuments à son nom
Depuis 2013, la maison natale de Victor Hugo, monument historique depuis 1942, a été transformée en musée par la ville de Besançon. Le poète a également donné son nom à un cinéma, à un collège, à un lycée et à l'orchestre de Franche-Comté.