• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Meurtre de la sexagénaire à Besançon : le suspect avait déjà été condamné pour violence

Arnaud Grécourt, substitut du procureur de la République de Besançon
Arnaud Grécourt, substitut du procureur de la République de Besançon

Le substitut du Procureur a confirmé un certain nombre d'éléments concernant le meurtre d'une femme dans le quartier de Palente à Besançon. La mort remonterait à samedi en fin de journée. Le jeune suspect avait été condamné pour des faits de violence.

Par Catherine Eme-Ziri

Arnaud Grécourt, substitut du procureur de la république à Besançon, a donné un certain nombre d'informations ce matin lors d'une interview que vous pouvez entendre dans son intégralité à la fin de cet article.
Le meurtre de la sexagénaire remonterait à la fin d'après-midi de samedi. Une autopsie, en cours, devrait confirmer cet horaire.
Concernant le jeune homme de 23 ans arrêté peu après la découverte du corps par une infirmière dimanche matin, il est déjà connu des service de police. Il avait été condamné pour des faits de violence à de la prison avec sursis. De plus, il avait effectué un, et bien un seul, séjour en hôpital psychiatrique. 
Le mobile du meurtre serait une dispute qui aurait dégénéré : la victime aurait adressé des reproches au jeune homme qu'elle hébergeait depuis plusieurs mois. Cette femme âgée de 60 ans était placée sous curatelle de l'UDAF.

Meurtre d'une sexagénaire : le point


DMCloud:91795
Meurtre d'une sexagénaire : l'enquête avance

 

Sur le même sujet

Blanzy : une cinquantaine de pompiers interviennent pour une pollution chimique

Les + Lus