• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ousmane Sow : un sculpteur ancré à Besançon

Entre le sculpteur sénégalais Ousmane Sow et Besançon, les liens étaient étroits / © AFP / Patrick Valasseris
Entre le sculpteur sénégalais Ousmane Sow et Besançon, les liens étaient étroits / © AFP / Patrick Valasseris

« Il emporte avec lui rêves et projets que son organisme trop fatigué n'a pas voulu suivre » a déclaré sa famille à l'AFP : Ousmane Sow est mort ce jeudi à Dakar, à l'âge de 81 ans. Plusieurs oeuvres du scultpeur sénégalais marquent aujourd'hui l'identité de Besançon.

Par Coralie Roland

L'hommage à Ousmane Sow
Récit d'Isabelle Mounier.


« Comme des millions d'hommes et de femmes, je suis profondément attristé par la disparition d'Ousmane Sow dont le seul nom évoque des sculptures monumentales qui ont fait le tour du monde. »

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, n'a pas tardé à réagir à la mort du sculpteur sénégalais, survenue ce jeudi à l'âge de 81 ans. Il faut dire que l'artiste a laissé son emprunte sur la capitale bisontine : on ne présente plus son Victor Hugo, qui trône fièrement sur l'esplanade des Droits-de-l'homme. La statue avait été installée en 2002, à l'occasion du bicentenaire de la naissance de l'écrivain. 

Le bronze de Victor Hugo signé Ousmane Sow sur l'esplanade des droits de l'homme à Besançon / © Ville de Besançon - Jean-Charles Sexe
Le bronze de Victor Hugo signé Ousmane Sow sur l'esplanade des droits de l'homme à Besançon / © Ville de Besançon - Jean-Charles Sexe
C'est naturellement aux pieds de cette statue que se font nombre de rassemblements, que sont rendus les hommages des Bisontins, comme ici, le 13 novembre dernier pour commémorer la première année écoulée depuis les attentats de Paris.
Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Besançon
Le rassemblement a eu lieu en soirée, au pied de la statue de Victor Hugo, à Besançon. Une oeuvre signée Ousmane Sow.

En juin 2013, la citadelle de Besançon avait consacré une rétrospective à l'oeuvre d'Ousmane Sow. Ousmane Sow était venu pour en parler, regardez notre reportage de l'époque : 

Nous avions également suivi le démontage minutieux de cette importante exposition.
A cette occasion, le sculpteur avait inauguré une statue dans le parc des Glacis à Besançon, cet espace entre la gare Viotte et le quartier Battant où se trouve également le monument aux morts. La statue s'appelle l'Homme et l'Enfant.

 

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus