Un projet de documentaire et une pièce de théâtre prévus autour de l'affaire Guillaume Dujardin, professeur de théâtre condamné pour agressions sexuelles en 2020 à Besançon

Guillaume Dujardin, professeur de 50 ans a été condamné en 2020 par le tribunal correctionnel de Besançon pour des faits d’agression, harcèlement et chantage sexuels sur 9 étudiant(e)s qu’il faisait répéter nus. Un projet de documentaire couplé à une pièce de théâtre est en cours d'élaboration, avec la collaboration de victimes. Détails.

Sept élèves plaignants de Guillaume Dujardin, professeur de théâtre condamné en 2020 à 4 ans de prison dont deux ans avec sursis probatoire, ont été approchés par une réalisatrice pour mettre en lumière leur histoire. Un documentaire et une pièce de théâtre doivent voir le jour. 

"Grâce à Véro, la mère de M. (ndlr, l'une des victimes), j'ai entendu parler de leur histoire. Nous travaillons ensemble à l'élaboration d'un projet hybride entre film documentaire et pièce de théâtre afin de donner une place à leur histoire dans un cadre créatif et pour que le combat ne s'arrête pas là. Je suis cinéaste, leur histoire s'est invitée dans ma vie avec force et je m'en suis saisie en leur proposant un espace de résilience et de réappropriation" explique Sylvaine Faligant, qui a lancé une cagnotte en ligne pour financer une partie de ce projet, intitulé "La meute". Plus de 6 000 euros ont été récoltés par ce biais. En décembre, une semaine de résidence est prévue avec certaines victimes, afin de commencer à travailler autour du texte de théâtre. 

"Une décision historique"

Cette dernière a tourné des images autour du procès de Guillaume Dujardin. Lors du procès en octobre 2020, le procureur de Besançon Etienne Manteaux avait souligné "l'emprise redoutable" du prévenu sur ses victimes, "passionnées de théâtre", et ses "méthodes de gourou", allant jusqu'à s'immiscer dans leur vie privée.

“La décision rendue par le tribunal judiciaire de Besançon est une décision historique dans le monde du théâtre. Je pense que cette décision est attendue par le ministère de la Culture, et fera date. C’est la première fois qu’un professeur de théâtre est reconnu coupable face 10 parties civiles. J’espère que cette décision sera suivie par d’autres juridictions” avait d'ailleurs précisé l’avocate des étudiants et étudiantes victimes. 

Guillaume Dujardin avait fait appel de sa condamnation. Le procès en appel a eu lieu en septembre 2021. La décision finale doit être rendue le 30 novembre. 

#MeeTooThéâtre

Quatre ans après #MeToo, un nouveau hashtag baptisé #MeeTooTheatre a récemment émergé et dénonce le harcèlement et les agressions sexuelles dans le milieu théâtral. Il a été lancé jeudi 7 octobre 2021. 

La vidéaste et critique de théâtre Marie Coquille-Chambel, à la tête d’un collectif de victimes, promet la fin de l’omerta. "Je refuse qu'une autre puisse subir de telles violences", a indiqué Marie Coquille-Chambel qui a dévoilé sur le réseau social Twitter avoir été violée par un comédien de la Comédie-Française pendant le premier confinement, alors qu'elle faisait un malaise. "Il est toujours membre de la Comédie-Française, même si la direction est au courant d'une plainte déposée" ajoute-t-elle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers cinéma culture théâtre