Victor Hugo et Besançon : Deux siècles d'une belle histoire

Ce contenu n'est plus disponible

La maison natale de Victor Hugo ouvre le 13 septembre.Si l'écrivain n'a vécu que six mois à Besançon, son empreinte dans la ville s'écrit depuis plus d'un siècle. Cliquez sur la façade de la maison. Pour remonter dans l'histoire. 

Par Sophie Courageot & Pascal Sulocha

Ce siècle avait deux ans ...
Alors dans Besançon, vieille ville espagnole
Jeté comme la graine au gré de l'air qui vole
Naquit d'un sang breton et lorrain à la fois
Un enfant sans couleur, sans regard et sans voix 
Si débile qu'il fut, ainsi qu'une chimère
Abandonné de tous, excepté de sa mère
Et que son cou ployé comme un frêle roseau
Fit faire en même temps sa bière et son berceau
Cet enfant que la vie effaçait de son livre
Et qui n'avait pas même un lendemain à vivre
C'est moi


Extrait de Victor Hugo, "Les feuilles d'automne"

 

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus