Le Grand Besançon va vanter sa redevance incitative au Canada

Publié le Mis à jour le

L'agglomération de Besançon est conviée au Salon international Americana, présenté comme "le plus grand évènement nord-américain" sur les questions d'environnement. A Montréal, les Bisontins présenteront leur redevance incitative, qui encourage le tri et la réduction des déchets.  

Mise en place en 2012, la redevance incitative "pour l’élimination des ordures ménagères" est calculée au poids et à la levée.

Les résultats de ce dispositif sont concluants, "au point que le Grand Besançon a été invité par les organisateurs de la conférence « Americana Environnement 2017 » à partager son retour d’expérience", se réjouit l'agglomération dans un communiqué.

Marie-Laure Journet-Bisiaux, directrice de la gestion des déchets au Grand Besançon, présentera le bilan du dispositif lors d'une table ronde sur "la tarification incitative" (lire ici).

Plus de 10 000 spécialistes de l'environnement sont attendus à Montréal, où se tiendront près de 200 conférences pendant trois jours.


44% de déchets en moins par habitant par rapport à la moyenne nationale
Depuis 2008 et la décision de lancer la redevance incitative, le poids des déchets résiduels a baissé de 28 % dans le Grand Besançon.

Chaque habitant produit 161 kg de déchets par an, soit 44% de moins que la moyenne nationale (288 kg/an).

La collecte sélective concerne 62 kilos de déchets par an et par habitant, contre 48 au niveau national.

"Ces résultats ont permis d’éviter la construction d’un nouveau four d’incinération qui aurait significativement augmenté la redevance versée par les ménages", précise l'agglomération.