Racisme : combattre les préjugés grâce à la science

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sofian Aissaoui .

C'est la semaine contre le racisme. L'occasion pour la Fondation Thuram et l'association des Petits Débrouillards d'échanger avec des jeunes au sujet des préjugés et du racisme.

"Les filles sont mauvaises en maths", ou " les Antillais sont toujours en retard"... Des préjugés qui perdurent. L'occasion pour la Fondation Thuram et l'association des Petits Débrouillards d'échanger au sujet de ces préjugés dans le cadre de la semaine contre le racisme. Lilian Thuram devait être présent mais le footballeur est tombé malade entre temps. Aujourd’hui, l’association et la fondation étaient dans le quartier de Planoise. Tous ont discuté dans le cadre du projet « Etre humain – Vivre ensemble », un projet pédagogique destiné aux jeunes de 8 à 12 ans qui vise à déconstruire le racisme et à penser l’humain.



Agir contre ses préjugés

Les différents acteurs de l’événement ont évoqué les questions du racisme et de la religion. Une discussion constructive qui a appris aux enfants que le racisme peut être une construction sociale. Pour les élèves, c’est un moment d’échange qui permet de prendre conscience du racisme. Une exposition a été mise en place par l’association scientifique des Petits Débrouillards. Elle prend la forme de différents ateliers ludiques et de modules qui éclairent les jeunes sur les questions liées au racisme et au vivre ensemble. La question fondamentale qui y est posée est la suivante : « Qu’est-ce qui nous définit en tant qu’être humain ? » L’approche de l’exposition est à la fois biologique et sociologique ; elle tournera prochainement dans le Grand Est puis sur tout le territoire. L'exposition a également fait étape à la Licra de Besançon.



durée de la vidéo: 02 min 02
Semaine de l'éducation contre le racisme. Des échanges ont eu lieu à Planoise au collège Diderot par exemple.




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité