Cet article date de plus de 4 ans

Les Fourgs : un chantier archéologique de premier ordre

Le laboratoire chrono-environnement de l'Université de Bourgogne Franche-Comté s'intéresse de près à l'histoire de l'occupation humaine dans le massif du Jura. Une découverte a été faite Fourgs, qui pourrait même expliquer ce drôle de nom attribué à la commune du Haut-Doubs.
France3 BFC JL Saintain
France3 BFC JL Saintain
Du côté des Fourgs, sur le toit du Doubs, une équipe d'archéologues et de géologues du laboratoire chrono-environnement de l'Université Bourgogne Franche-Comté a découvert un four à poix de 1150. Structure assez rare dans la partie nord du pays, ce four servait à fabriquer de la poix, une matière collante qui servait d'enduit. En quelque sorte, l'ancêtre de l'asphalte.

C'est en faisait des recherches sur l'occupation et l'exploitation par l'homme du massif du Jura que les chercheurs ont découvert ce four, après deux ans de travail. Cette découverte est une première dans ce secteur géographique. De quoi ouvrir de nouvelles pistes de recherches et trouver peut-être un début d'explication au nom même de ce village du Haut-Doubs. Les Fourgs ne s'appellent probablement pas ainsi par hasard. 

durée de la vidéo: 01 min 52
Chantier de fouilles aux Fourgs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine