Pontarlier : Gérald Chérubin-Jeannette chante un hommage aux femmes victimes de violences

Il est sapeur-pompier professionnel, à Pontarlier, dans le Haut-Doubs. Il est aussi chanteur. Gérald Chérubin-Jeannette sort un clip, ce lundi 25 novembre, date de la fin du Grenelle des violences conjugales. Un hommage aux femmes victimes de violences, et en particulier à l'une d'entre elles. 

Près de 9 mois de travail ont été nécessaires à Gérald Chérubin-Jeannette pour écrire la chanson et réaliser le clip
Près de 9 mois de travail ont été nécessaires à Gérald Chérubin-Jeannette pour écrire la chanson et réaliser le clip © @nicolaspichardie @lepetitgoeland
5 ans après, Gérald Chérubin-Jeannette reste marqué par le drame. En juillet 2014, sa tante, Monique, meurt sous les coups de son compagnon. Aujourd’hui, ce sapeur-pompier professionnel de Pontarlier dans le Doubs, âgé de 43 ans, rend hommage à cette femme. Et à travers elle, à toutes les femmes victimes de violences conjugales. Il est l'auteur, le compositeur et l'interprète d'une chanson et d'un clip, sous son nom de scène, Gérald the same 973. Il raconte :

J’avais tellement de rage en moi, il fallait que ça sorte, que j’écrive une chanson



Il lui a fallu du temps pour réaliser son projet. Ses parents trouvent la première ébauche trop biographique, trop proche du drame familial. Il choisit alors de chanter les souffrances quotidiennes de ces millions de femmes, partout dans le monde.

A l'arrivée, une chanson de 5 minutes, "Mégara", en anglais. Des paroles fortes, sur une musique apaisée. Et surtout, pas de grisaille : 

 

Je voulais un clip coloré, positif, dynamique ! L'inverse de tout ce que l'on peut voir habituellement,

 

 explique Gérald Chérubin-Jeannette. Dans son clip, il a choisi de mettre en scène des femmes :  une femme pompier, une avocate, une ex-députée, une femme policier, une femme coiffeuse... Des parcours, des visages, pour aider les femmes à surmonter ce qu'elles vivent comme victimes de violences. Pour les aider à franchir le pas, à quitter le conjoint violent. A sauver leur vie.

Gérald Cherubin-Jeannette est venu à la chanson presque par hasard. C'était à la demande d'un de ses officiers, pour des concerts au bénéfice des oeuvres des sapeurs-pompiers. Depuis, il a pris goût à la scène, à la composition et au chant.
"Mégara", par Gérald The Same 973

Gérald Cherubin est également l'auteur d'un message de prévention, intitulé "femmes fortes, aidez-nous à vous aider" :
 
 
Message de prévention aux femmes victimes de violence



















 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique violence conjugale société culture