Histoires 14-18 : “Les Allemands”, un village bannit son nom

Le registre de la commune "Les Allemands", devenue depuis "Les Alliés" / © France 3
Le registre de la commune "Les Allemands", devenue depuis "Les Alliés" / © France 3

S’appeler « Les Allemands » pendant la guerre, lorsqu’on est un village français, même à la frontière suisse, cela est très gênant. Ainsi  la bourgade du Haut-Doubs a-t-elle décidé en plein conflit de se renommer… « Les Alliés ».

Par France 3

S’appeler « Les Allemands » pendant la guerre, lorsqu’on est un village français, même à la frontière suisse, cela est très gênant. Ainsi  la bourgade du Haut-Doubs a-t-elle décidé en plein conflit de se renommer… « Les Alliés ».

Au Moyen-âge, le bourg est appelé « Les Arcenets ».

Le village actuel est fondé au XIVème siècle par le seigneur de Joux qui fait appel à des Suisses alémaniques pour le peupler, d’où ce nom « d’Allemands ». Dès 1914, il est douloureux pour les habitants de porter le même nom que l’ennemi, l’envahisseur de la Belgique et le fossoyeur de tant de poilus.

Le conseil municipal décide donc en décembre 1914 de se trouver un autre nom.

Sont en lice « Sainte-Foy », comme le saint patron de l’église du village, « Bellevue », consensuel et neutre, et les Alliés. C’est ce dernier qui est retenu, par voie référendaire, car il a le gros avantage de maintenir le village au même rang alphabétique dans le calendrier des postes ! Le maire Paul Pourchet transmet la décision en préfecture et c’est le président de la République lui-même, Raymond Poincaré, qui signe le décret d’application en octobre 1915.

Comme souvent, l’histoire bégaye d’un conflit à l’autre. Les Allemands envahissant la région en 1940 rebaptisent le village de son nom d’origine. Les panneaux sont retirés, les documents administratifs modifiés. Il faut attendre la Libération pour que les Alliés arborent à nouveau fièrement leur patronyme choisi, en entrée de village. Au cœur de la République du Saugeais, pays folklorique mais à l’identité bien marquée.

Histoires 14-18 : les "Allemands", un nom banni
Source archives : - Pathé Gaumont - Archives Municipales Les Alliés  - France 3 - F. Cicolella

Le village du Haut-Doubs Les Alliés, aujourd'hui résidence principalement de frontaliers travaillant en Suisse, se raconte sur son site Internet.

Sur le même sujet

Les + Lus