EN IMAGES. Besançon, Montbéliard, Vesoul, Lons-le-Saunier : des milliers de Comtois dans la rue

2.000 personnes dans les rues de Besançon pour la manifestation du 22 mars / © France 3 Franche-Comté
2.000 personnes dans les rues de Besançon pour la manifestation du 22 mars / © France 3 Franche-Comté

Ce jeudi 22 mars, les syndicats appelaient manifester contre les réformes du gouvernement Macron et pour la défense du service public. Les cortèges ont été fournis partout en Franche-Comté. 

Par Sophie Courageot

22 mars 2018 : les manifestations en Franche-Comté
Récit Amandine Plougoulm avec les équipes de France 3 Franche-Comté



A Montbéliard, Doubs 

Malgré le froid et quelques flocons, les salariés du Pays de Montbéliard sont descendus dans la rue. 

 

A Besançon, Doubs

Un impressionnant cortège de plus de 2000 personnes a sillonné les rues du centre ville. 

 

A Vesoul, Haute-Saône

Quasi 500 personnes dans les rues de préfecture de Haute-Saône

 

A Belfort

 

A Lons-le-Saunier, Jura

870 personnes ont défilé de la place de la Liberté vers la Préfecture où une délégation a été reçue. La pluie qui tombait a désagrégé le cortège au fil de son avancée.

© France 3 Franche-Comté : Hugues Perret
© France 3 Franche-Comté : Hugues Perret



Une forte mobilisation partout en France

Plus de 130.000 personnes ont manifesté en France, hors Paris selon les chiffres fournis par la police. Un premier décompte de la CGT faisait état de son côté de 400.000 personnes dans toute la France.
A Paris, la CGT a recensé plus de 25.000 personnes dans la manifestation des cheminots, partie vers 14H30 de la gare de l'Est et quelque 40.000 dans celle des fonctionnaires, partie de Bercy. Les deux cortèges ont convergé vers 16H30 place de la Bastille.

Plusieurs milliers de personnes défilaient en milieu de journée sur la Canebière à Marseille, 5.000 à Grenoble, près de 10.000 à Nantes et 9.500 à Lyon. Mais également 1.300 à Auch, 2.300 à Reims, 1.800 à Saint-Nazaire, 4.500 à Perpignan, 1.600 à Foix ou encore 4.800 à Rouen, selon la police. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus