Le syndicat CGT dénonce la présence d'élus FN dans les conseils d'administration des lycées

Le 1er mai 2017 à Lons-le-Saunier
Le 1er mai 2017 à Lons-le-Saunier

La branche CGT éducation monte au créneau en Bourgogne Franche-Comté. Le Front National sera présent dans les conseils d'administration de 28 lycées. 

Par Sophie Courageot

Dans un communiqué publié cette semaine, le syndicat de gauche passe à l'attaque :

En décidant de nommer des représentant-e-s FN du Conseil Régional dans les Conseils d’administration des lycées, la présidente, Madame DUFAY, a pris ses responsabilités. Mais cette décision ne convient pas à la CGT et à ses syndiqué-es, représentant-e-s des personnels enseignants, techniques et administratifs, siégeant dans ces institutions.

La CGT rappelle que le FN n’est pas un parti comme les autres et qu’il constitue une grave menace pour la démocratie et le monde du travail. La CGT le combat parce que l’idéologie frontiste est fondée sur l’inégalité en fonction des nationalités, des origines, des religions, des couleurs ou des sexes, qu’il divise et met en opposition le monde du travail et fait ainsi le jeu du patronat. Toutes ces idées sont contraires aux valeurs de la CGT. Elles n’ont rien à faire dans des établissements de l’Education nationale où les personnels s’efforcent de faire vivre les valeurs d’égalité, de solidarité et de fraternité et le vivre-ensemble.

28 lycées pour le Front National

Le 21 janvier 2016, la Région a désigné ses représentants dans les conseils d'administrations des lycées de Bourgogne et Franche-Comté.

  • La gauche sera représentée dans 132 lycées
  • La droite LR-UDI dans 38 lycées
  • Le FN dans 28 lycées
Une répartition à l'image de la composition de la nouvelle assemblée régionale.

Pour Sophie Montel, chef de file du Front National, l'attaque de la CGT n'est pas fondée.

Nous n'intervenons pas dans les CA sur les programmes scolaires ou sur la pédagogie... C'est une posture politique de la part de la CGT. Nous nous attendons à des banderoles le jour J....Mais nous sommes je le rappelle un parti démocratique."


Si le Front National, n'avait pas été désigné dans les conseils d'administration de lycées, le FN envisageait de saisir le tribunal administratif. 

Sophie Montel ne siégera dans aucun conseil d'administration de lycée. 

Sur le même sujet

Les + Lus