Cet article date de plus de 4 ans

Mieux accueillir les migrants

Le diocèse de Besançon (qui regroupe les département du Doubs et de la Haute-Saône) se mobilise pour organiser au mieux l'accueil des migrants. Avec d'autres associations, un comité de pilotage a été crée. Pour agir et inciter à porter un autre regard sur les migrants. 
F. Le Moing
F. Le Moing
Qu'ils viennent de Calais ou d'ailleurs, les migrants ont besoin d'aide. Consciente de cette réalité, l'église, via le diocèse, se mobilise depuis 2013.  Avec d'autres associations (secours catholique, Cimade, réseau Welcome, église proetstante unie ...) , un comité de pilotage a vu le jour et des actions concrètes ont été menées en 2015/2016. Elles vont se poursuivre.  

Hébergement, table ouverte, cours de français ou accompagnement culturel ou sprituel, les associations proposent une aide au quotidien pour les migrants arrivant en Franche-Comté. Une vingtaine de 20 collectifs "accueil migrants" ont vu le jour dans le diocèse. 

Quelques chiffres 


Dans le Doubs, 1200 demandes d'asiles ont été enregistrées dans le Doubs selon la préfecture, trois fois moins que le nombre réel d'arrivées selon La pastorale des migrants. 38 familles (69 adultes et 46 enfants) ont été hébergés pour des durées plus ou moins longues. Un accueil qui s'accompagne de demande d'aide (financière, adminsitrative, soutien psychologique ...) Les associations en recense environ 80 chaque mois.  Parmi les familles hébergées, 6 ont obtenu à ce jour le droit d'asile. 

Le comité lance un appel aux bénévoles et familles d'accueil car les besoins sont importants. Un soutien est d'ailleurs proposer afin d'aider les accueillants.

Pour en savoir + accueildeletrangerbesancon@gmail.com

durée de la vidéo: 02 min 15
Accueil des migrants




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société migrants immigration