• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Des faits de violence à l'Hôpital Nord Franche-Comté

Une nouvelle agression a eu lieu le weekend dernier dans le nouveau centre hospitalier Nord Franche-Comté à Trévenans. Un père de famille qui accompagnait sa femme en salle d'accouchement s'est fait violemment agresser par quatre individus. Un cas de violence qui n'est malheureusement pas isolé.

Par Lucie Thiery

Le weekend dernier, un père de famille qui sortait de la salle d'accouchement où se trouvait sa femme pour chercher du réseau a été pris à partie par plusieurs individus. Quatre personnes lui sont tombées dessus et l'ont violemment agressé.

Depuis l'ouverture du nouveau centre hospitalier Nord Franche-Comté sur le site de Trévenans (Territoire-de-Belfort), les violences physiques et morales sont en recrudescence.

Deux autres agressions graves sont à déplorer notamment aux urgences. Un médecin s'est fait plaquer au sol par un patient qui a tenté de l'étrangler et une infirmière a reçu une gifle. 

Cette hausse des faits de violence s'observe à l'échelle nationale et concerne tous les hôpitaux de France. Un observatoire existe à l'échelle nationale et permet de coordonner et d’évaluer les politiques mises en œuvre sur l’ensemble du territoire pour garantir la sécurité des personnes et des biens à l’intérieur des établissements concernés.

Une plateforme de signalement a été mise en place pour recenser l'ensemble des actes de violences en milieu hospitalier.


Insécurité à l'hôpital Nord Franche-Comté


Sur le même sujet

Sécheresse : deux secteurs du canal de Bourgogne fermés à la navigation dès le 26 juillet

Les + Lus