Gwladys, jeune policière d'Hérimoncourt, tuée accidentellement à Paris

Dimanche 10 mars, Gwladys, jeune policière de 26 ans originaire d'Hérimoncourt a été tuée accidentellement par un adjoint de sécurité, qui s'amusait avec son arme. Ses obsèques ont lieu ce mardi 19 mars à Hérimoncourt.

Par S.R

"C’est un accident bête. On n’a rien d’autre à dire si ce n’est que Gwladys laisse beaucoup d’amis et que nous sommes anéantis" a témoigné la tante de la jeune femme dans les colonnes de nos confrères de l'Est Républicain.

L'Hérimoncourtoise a perdu la vie le 10 mars, alors qu'un agent de sécurité, son collègue, s'amusait avec son arme de service. Le coup est parti, touchant mortellement la jeune femme à la tête. Le décès provoque évidemment une onde de choc.

Le suspect, suspendu, a été mis en examen pour homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

L'ancienne footballeuse du club de l'AS Valentigney avait notamment suivi sa formation à l'école de police de Roubaix. Elle avait ensuite été affectée à la PJ dans le XIIe arrondissement de Paris, depuis le mois d'octobre 2017.

Ses obsèques ont lieu ce mardi 19 mars, à 15h, à la salle omniculte du crématorium d'Héricourt.
 

Sur le même sujet

Les + Lus