• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

PSA Hérimoncourt : les salariés poursuivent la mobilisation contre la fermeture de leur usine

L'usine PSA d'Hérimoncourt, dans le Doubs, emploie 200 salariés. / © MAXPPP / Lionel Vadam
L'usine PSA d'Hérimoncourt, dans le Doubs, emploie 200 salariés. / © MAXPPP / Lionel Vadam

Nouvelle journée de mobilisation des salariés de PSA Hérimoncourt, dans le Doubs. Ce lundi est une journée de  grève et de manifestation. Les 200 salariés du site exigent le maintien de l'activité.

Par Raoul Advocat

Elle est implantée à Hérimoncourt, dans le Doubs, depuis deux siècles. C'est dans cette ville que l'épopée industrielle de la famille Peugeot avait débuté, en 1810. Un site historique donc. Le choc n'en est que plus dur pour les salariés de l'usine. 

Le 6 février, la direction de PSA a annoncé la fin de ses activités à Hérimoncourt. La promesse de ne pas supprimer d'emplois ne rassure pas les salariés. Leurs syndicats, FO en tête, appellent donc à une nouvelle  journée de mobilisation.

Un préavis de grève a été déposé. Une manifestation s'est déroulée devant l'usine. Les salariés refusent le transfert des activités à Vesoul.
 

Economie circulaire



L'usine d'Hérimoncourt est spécialisée dans la fabrication de moteurs et de boîtes de vitesse. Selon la direction de PSA, la fin des activités à Hérimoncourt est liée à son projet de développer les activités d'économie circulaire.

Il s'agit de la collecte, du reconditionnement et de la revente de pièces usagées. L'essor de cette nouvelle activité, à Vesoul,  pourrait créer des emplois.

PSA met aussi en avant des bénéfices environnementaux induits. Le réemploi permettrait d'économiser 80% de matière et 50% d'énergie.


Journée ville morte

 

A  l'occasion de cette journée de mobilisation, les syndicats de PSA et la maire d'Hérimoncourt préparent une opération ville morte,  le 23 février. 

Les élus locaux demandent à PSA de réunir une table ronde pour trouver une solution qui préserve Hérimoncourt,  tout en répondant à l'objectif du constructeur de développer l'activité de pièces de rechange : "Nous aurions souhaité un cahier des charges exposant les différents besoins(...) afin de rechercher ensemble des solutions pour pérenniser cette usine", ont écrit ces élus,  dont les députés (LREM) du Doubs Frédéric Barbier et Denis Sommer.


 

PSA Hérimoncourt (Doubs) : grève et manifestation
Nouvelle journée de mobilisation et de grève des salarés de PSA Hérimoncourt, après l’annonce de l’arrêt de l’activité de leur usine. Intervenants : Mickaël Faucompre, secrétaire FO de PSA, Emmanuel Billon, salarié depuis 23 ans, Martial Bourquin, sénateur (PS) du Doubs. Reportage : V. Hirson, R.Poirot, M. Blanc.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournus : deux millions d'euros investis pour revitaliser le centre-ville

Les + Lus

Les + Partagés