Résistance : Pierre Rolinet récompensé à la Citadelle pour ses nombreux témoignages devant les élèves

© Sébastien Poirier
© Sébastien Poirier

Condamné à mort pour fait de résistance par la Gestapo en 1943, Pierre Rolinet, enfant d’Allenjoie, est finalement déporté. Au Struthof puis à Dachau. À 97 ans, il est l’un des derniers survivants. Toute sa vie, il n'a cessé de témoigner. 

Par Fabienne Le Moing

Pierre Rolinet est un inlassable témoin des horreurs de la Seconde Guerre Mondiale.

Condamné à mort pour résistance, il avait été envoyé au Struthof, en Alsace, le seul camp de concentration sur le sol français à l'époque. Un camp de travail avec ses chambres à gaz où la mort était la seule issue. Lui s'en est sorti.  
Il est resté 20 ans sans en reparler. Puis a commencé à témoigner, sans s'arrêter.

Sa parole est précieuse.
 
Témoignage de Pierre Rolinet : résistant pendant la seconde guerre mondiale
Pierre Rolinet est le dernier résistant vivant en Franche-Comté.
Il a été récompensé pour ce travail de sensibilisation ce soir à la Citadelle.

Il a reçu les insignes dans l'ordre de commandeur des Palmes académiques pour ses multiples témoignages dans les écoles les collèges et les lycées. 
 
Pierre Rolinet décoré à Besançon pour son travail de témoignage
Images Sébastien Poirier

 

Sur le même sujet

Les + Lus