• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pontarlier : des restrictions d'eau au secours d'une nappe phréatique en danger

Les fontaines municipales de Pontarlier ont cessé de fonctionner / © France 3 Franche-Comté / D. Colle
Les fontaines municipales de Pontarlier ont cessé de fonctionner / © France 3 Franche-Comté / D. Colle

Depuis vendredi 26 juillet, la préfecture du Doubs a placé le département au niveau 2 d'alerte sécheresse renforcée. Comme à Pontarlier, la nappe phréatique est en danger. Les restrictions d'eau mises en place peuvent l'aider à retrouver un niveau normal.

Par Antoine Belhassen

Les restrictions d'eau s'enchaînent à Pontarlier (Doubs). La préfecture a décidé, vendredi 26 juillet, de prendre davantage de mesures dues aux récentes chaleurs.

Si le week-end dernier a été pluvieux, les stocks en eau restent fragilisés. Sur la commune de Pontarlier, 4 000 m3 sont tirés chaque jour. La nappe phréatique a déjà baissé de près d'1,5 mètre.

Selon Sylvain Charrière, directeur Eau et Assainissement du Grand Pontarlier, la consommation actuelle puise dans les stocks : "Par rapport au niveau de l'eau, nous sommes en avance de six semaines."

Plusieurs restrictions à respecter


Les fontaines de la villes ne coulent plus. L'arrosage des stades dure moins longtemps. La ville de Pontarlier a adopté ces mesures mises en place par la préfecture.

De nombreuses recommandations sont également à respecter à titre individuel comme ne pas arroser son jardin en journée, ne pas laver sa voiture...
 

Le non-respect de ces interdictions peut mener à des amendes de 1 500 euros et peut aller jusqu'à 3 000 euros en cas de récidive.
 
A Pontarlier, des restrictions d'eau au secours de la nappe phréatique
France 3 Franche-Comté / A. Floch et D. Colle

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus