Sécheresse : la fin des restrictions dans le Doubs mais pas dans le Jura ou en Haute-Saône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot .

Depuis lundi 3 octobre, les restrictions d’usage de l’eau sont levées dans le département du Doubs, les dernières pluies ont regonflé le lit des rivières et en partie seulement les nappes phréatiques après la sécheresse de l’été 2022. Quid des autres départements de Franche-Comté ? On vous explique.



Le Doubs avait basculé en niveau crise le 9 août dernier. La situation hydrologique s’est améliorée depuis. La préfecture dans un communiqué précise que “les débits des cours d’eau sont remontés, les nappes connaissent un accroissement de leur niveau, et il n’existe plus de difficultés pour l’approvisionnement en eau potable des communes”. Néanmoins, elle appelle les habitants à rester vigilant et à préserver la ressource en eau car les dernières pluies ne suffisent pas à combler le déficit de trois mois de sécheresse.

Dans le Jura, une partie du département reste en niveau crise. La majeure partie est en alerte renforcée avec toujours des restrictions d'usage de l'eau.

 

Dans le département de la Haute-Saône, même scénario. Le niveau crise concerne le nord du département.

 

Dans le Territoire de Belfort, les restrictions sont levées depuis la fin septembre. Mais là encore, il convient de limiter sa consommation d'eau pour préserver les nappes face à des sécheresses qui seront récurrentes du fait du réchauffement climatique.

 

Comment lire la carte des restrictions ?

Jaune 

Alerte : Réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou interdiction jusqu'à 3 jours par semaine), mesures d'interdiction de manœuvre de vanne, d'activité nautique, interdiction à certaines heures d'arroser les jardins, espaces verts, golfs, de laver sa voiture, …

Orange

Alerte renforcée : Réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine), limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures, ..., jusqu'à l'interdiction de certains prélèvements

Rouge

Crise : Arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité)

Source : propluvia

 



 



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité