• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La demande du Gazélec Ajaccio d'annuler la maintien du FC Sochaux rejetée par le tribunal administratif

Les deux équipes s'étaient affrontées à de nombreuses reprises ces dernières années en Ligue 2. / © PHOTOPQR/MAXPPP
Les deux équipes s'étaient affrontées à de nombreuses reprises ces dernières années en Ligue 2. / © PHOTOPQR/MAXPPP

La demande en référé du Gazélec Ajaccio, qui conteste le maintien de Sochaux en Ligue 2, a été rejetée par le tribunal administratif de Paris, ce lundi 5 août. Le club corse pourrait se pourvoir en cassation. 

Par Antoine Belhassen

Le tribunal administratif de Paris a rendu sa décision, ce lundi 5 août. Et son jugement fait les affaires du FC Sochaux-Montbéliard... au détriment du club corse du Gazélec Ajaccio. Le GFCA a tenté de faire annuler le maintien de Sochaux en Ligue 2, acté par la DNCG fin juillet. Mais sans succès.

Cet échec a entraîné la relégation en division inférieure du club de l'Ile de la Beauté (le Gazélec Ajaccio avait terminé à la 18eme place de la saison 2018/2019 de Ligue 2). La direction a longtemps contesté le maintien de l'institution montbéliarde du fait d'une mauvaise gestion financière.

Le tribunal a décidé de rejeté la requête du Gazélec. Ses raisons : le manque de moyens "sérieux" de la demande, selon le juge.
 


Une décision lourde de conséquences


Dans son communiqué de presse, le club ajaccien explique étudier "l’opportunité d’un pourvoi en cassation contre cette ordonnance et maintient, quoiqu’il en soit, son recours en annulation au fond, à propos duquel le Tribunal Administratif sera, cette fois, obligé de rendre une décision scrupuleusement motivée."

Pour faire pression, le Gazélec Ajaccio avait décidé de ne pas disputer son premier match de National, vendredi 3 août, face au club francilien du Red Star. Score final : 3-0 et défaite sur tapis vert.
 
A une première déconvenue peuvent s'ajouter des sanctions supplémentaires pour le Gazélec. L’article 10 du règlement des championnats de National 1 et 2 précise qu’un match perdu par forfait ou pénalité entraîne un retrait d’un point. Ce qui pourrait donc faire commencer le GFCA avec un total négatif.

Le Gazélec Ajaccio pourrait aussi être contraint de verser des indemnités au Red Star pour ne pas avoir participé à la rencontre.

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus