Histoires 14-18 : Peugeot, les usines mobilisées

© Centre d'Archives Terre Blanche
© Centre d'Archives Terre Blanche

A la mobilisation des hommes succède, dès le mois de septembre 14, la mobilisation des usines. L'effort de guerre passe par la production de munitions, de véhicules, et de tout matériel de guerre. Les usines métallurgiques du nord-est de la France sont en première ligne, parmi lesquelles : Peugeot.

Par Florence Cicolella

La mobilisation des hommes à la guerre en août 1914 interrompt la production des usines. Les ouvriers rejoignent leurs régiments. Après plusieurs semaines d’inactivité, les moyens techniques des usines sont réorientés à l’automne 1914 vers la fabrication de matériel de guerre, notamment de munitions dont les besoins vont croissants.
L’usine Peugeot se met ainsi à fabriquer obus, bombes, mitrailleuses et construit des moteurs d'avion et de char. Ses productions plus classiques servent aussi au front comme les vélos, motos ou poussettes porte-brancards.

L'Etat est très présent. Le ministère de l'armement coordonne l'approvisionnement en matières premières et la circulation des marchandises.

Les ouvriers spécialisés sont rappelés du front et intègrent des équipes désormais constituées de femmes, d'étrangers et de jeunes.

La physionomie des usines change. On passe d'ateliers juxtaposés qui réalisent plusieurs tâches à une organisation plus rationnelle, dite à la chaîne. Le taylorisme fait son entrée. Chez Peugeot, c'est Ernest Materne qui repense la production à partir de mars 1917.
Les usines françaises ne seront plus les mêmes au sortir du premier conflit mondial.
Histoires 14-18 : Peugeot, les usines mobilisées
Source archives : - Centre d'archives de Terre blanche - Musée de l'aventure Peugeot  - France 3 - F. Cicolella

Le Fonds de Dotation Peugeot pour la mémoire de l’histoire industrielle et le Centre d’Archives de Terre Blanche d'Hérimoncourt ont monté l’exposition Usines de guerre. Elle était présentée en septembre dans le pays de Montbéliard, avant une tournée dans toute la France.

 

Sur le même sujet

Les + Lus