Dracy-Saint-Loup : un homme interpellé en flagrant délit de dégradation d'un radar

Le radar, installé au bord de la RD681, à Dracy-Saint-Loup. / © Google Street View
Le radar, installé au bord de la RD681, à Dracy-Saint-Loup. / © Google Street View

Les gendarmes ont pu interpeller en flagrant délit un homme qui taguait un radar automatique de Dracy-Saint-Loup en Saône-et-Loire dans la nuit de jeudi 4 à vendredi 5 octobre.

Par M. F.

Les radars automatiques subissent régulièrement des dégradations. Et le passage de la limitation de vitesse à 80 km/h n'a pas calmé les ardeurs des opposants.

Dans la nuit de jeudi 4 à vendredi 5 octobre 2018, un homme a été arrêté à Dracy-Saint-Loup, au nord de la Saône-et-Loire, en flagrant délit de dégradation d'un radar.

Les gendarmes d'Autun et d'Étang-sur-Arroux avaient choisi de surveiller toute la nuit l'appareil, situé au bord de la RD681 (ancienne route nationale 81). Et ils ont eu le nez creux, comme ils le racontent sur leur page Facebook.

Ils ont aperçu un homme "dont le visage était dissimulé par un masque et un bonnet" s'approcher du radar et le taguer avec une bombe de peinture. Des preuves suffisantes pour l'arrêter et le placer en garde à vue.

L'individu doit être déféré ce vendredi 5 octobre en fin de journée devant le procureur de la République de Chalon-sur-Saône. "La peine maximale encourue, pour la dégradation d'un bien d'utilité publique est de 5 ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende", rappelle la gendarmerie.
 
© France 3
© France 3

A lire aussi

Sur le même sujet

La mort d'un homme à Saint-Vallier provoque l’incendie du centre social de Montceau

Les + Lus