9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Comment sauver le lynx en Bourgogne-Franche-Comté ?

Le lynx, une espèce menacée / © Pixabay
Le lynx, une espèce menacée / © Pixabay

Dans le massif jurassien, les lynx sont victimes d'accidents de la route. Pour protéger cette espèce menacée, le centre Athénas, basé à l'Etoile dans le Jura, veut mettre en place une signalétique routière spéciale lynx.

Par Fatima Larbi

Revoir l'émission

90 % de la population de lynx en France est installée dans le massif jurassien, soit environ une centaine d’individus.

► Le lynx est victime d'accidents de la route


La population  de lynx a tendance à régresser, elle est victime de braconnage et de collisions avec des voitures.
Dans le massif jurassien, au cours du dernier trimestre 2017, 7 lynx ont été victimes de collisions. Déjà en 2015, 8 femelles adultes ont été victimes de collisions routières, soit 1/4 de la population femelle adulte du Jura. L’association  Centre Athénas qui œuvre pour la sauvegarde des espèces sauvages tire la sonnette d’alarme. La viabilité de l’espèce sur le territoire jurassien n’est pas assurée.
 Les collisions routières représentent 58 % de la mortalité des lynx / © France 3
Les collisions routières représentent 58 % de la mortalité des lynx / © France 3
Pour préserver l’espèce en régression depuis 5 ans, le centre Athenas, en concertation avec le Conseil départemental du Jura, veut mettre en place une signalétique spéciale Lynx pour inciter les automobilistes à la vigilance. Courant 2018, la signalétique doit concerner un seul tronçon routier, jugé à risque, puis une évaluation doit être menée pour évaluer l’opportunité de l’étendre.
Selon une étude de l’office national de la chasse et de la faune, entre 1974 et 2008, les collisions routières représentent 58 % de la mortalité des lynx.

► Le lynx dans le massif jurassien


Après près d’un siècle de disparition, le lynx a été réintroduit dans Jura dans les années 70, à partir d’espèces déjà réintroduites en Suisse. Le jura abrite l’essentiel de la population de lynx, les tentatives d’introduction dans les Vosges dans les années 80 ont échouées, il n’en reste plus dans ce secteur.
© Pixabay
© Pixabay

Depuis 5 ans, la population de lynx stagne. C’est une espèce menacée d’extinction mais sans plan de sauvegarde.
L’espèce qui vit dans le Jura est le lynx boréal originaire de l’ex Yougoslavie. Il se nourrit essentiellement de chevreuils, ce qui déplait aux chasseurs accusés de braconnage par les défenseurs de l’animal. Une femelle donne naissance annuellement à une portée de un à 3 jeunes qu’elle élèvera seule pendant un an. Lorsque qu’une femelle est percutée se sont aussi ses petits qui sont en danger. Les femelles sont très exposées au risque d’accident de la circulation, elles doivent beaucoup se déplacer pour nourrir leurs chatons.
Le lynx a été réintroduit dans le massif jurassien il y a 40 ans / © Guillaume François
Le lynx a été réintroduit dans le massif jurassien il y a 40 ans / © Guillaume François
les collisions routières représentent 58 % de la mortalité des lynx.
Le lynx est un mammifère terrestre protégé comme le loup ou l’ours, mais sa situation n’est pas aussi médiatisée. Dans le Jura, paradoxalement, même si des conflits persistent avec les éleveurs et les chasseurs, le lynx est devenu un élément de promotion touristique.
Le centre Athénas, une association jurassienne, travaille à la protection de l’animal et à la sensibilisation des pouvoirs publics et de la population.

► Le centre Athénas


Le centre Athénas, basée à l’Etoile dans le Jura fait référence en matière de faune sauvage. Il a été créé en 1987, avec deux objectifs :
Recueillir, soigner et réhabiliter des animaux  sauvages avec pour but les relâcher dans le milieu naturel dans un souci de sauvegarde des espèces.
Sensibiliser le public à la protection de la faune sauvage et du milieu naturel en général.
• Son rayon d'action inter régional couvre 11 départements.
Le centre Athénas, un lieu unique en France / © France 3
Le centre Athénas, un lieu unique en France / © France 3
C’est un lieu unique en France, il est le seul à recueillir des lynx, les soigner et les relâcher dans la nature tout en assurant le suivi de l’espèce. Depuis sa création le centre a accueilli 36 lynx, dont 12 jeunes orphelins, et 11 lynx ont été relâchés.

Gilles Moyne, co-fondateur du centre Athenas, est l’invité de la matinale.


Les autres thèmes de la matinale du 28 février 2018



• Festival international de magie

En 2008, un magicien, Gérard Souchet, crée la première édition de ce festival à Rennes.  Depuis le festival parcourt les routes de France et propose des spectacles  de magiciens du monde entier. Il propose un nouveau regard sur cet art avec des numéros poétiques, une magie contemporaine  et inter générationnelle.
© Pixabay
© Pixabay

Cette année, à l’occasion de la 10 eme édition, le festival international de magie fait étape pour la 1ere fois à Dijon les 3 et 4 mars.

• Chronique jeux

A lors que le Salon de l'Agriculture bat son plein à Paris, notre chroniqueur, Alexandre Lacroix, nous fait découvrir des jeux qui se sont inspiré de l'agriculture : des fermiers virtuels sur ordinateur, des jeux de société ayant pour thème l'élevage des cochons ou la culture viticole.


• C’est votre tour est au Salon de l’Agriculture à Paris

Florence Cicolella et Amélie Douay sont au Salon de l’Agriculture à Paris qui a lieu du 24 février au 4 Mars 2018. Moins connu que le concours du meilleur ouvrier de France (MOF) il existe un concours du meilleur apprenti de France (MAF) dans différentes disciplines. Après des sélections dans les régions, la finale du meilleur apprenti charcutier a lieu à l’occasion du salon de l’agriculture
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
Clovis Baverel, actuellement en apprentissage à Charquemont, dans le Doubs, représentera la région Bourgogne-Franche-Comté. Les récompenses seront remises par des meilleurs ouvriers de France en charcuterie.

• A la Une : l’Accent Bourguignon

Jérémy Demay, co-fondateur de l'Accent Bourguignon avec Guilhem Georges, est l’invité de la matinale.
"L’Accent bourguignon est un magazine mensuel d’information générale. Sa vocation est de traiter de tous les sujets touchant la Côte-d ‘Or, la Nièvre, la Saône-et Loire et l’Yonne : société, politique, économie, culture, sport… Le rythme mensuel permet d’aborder toutes ces thématiques avec davantage de temps et de fond, par l’intermédiaire d’articles de format long, riches et fouillés, prenant la forme de portraits, d’enquêtes, de reportage s ou encore d’interviews. Avec toujours une même ligne directrice: donner la priorité aux faits, les mettre en perspective et prendre un peu de recul face à l’immédiateté de l‘information aujourd’hui imposée." (source L'accent bourguignon)








A lire aussi

Le grand loto du patrimoine à la rescousse de l'église de Rupt (70)