9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Festivals : «les vendanges de l’humour » et « les petites fugues » en Bourgogne-Franche-Comté avec 9h50 le matin

Le festival "Les vendanges de l'humour" fête ses 20 ans / © Pixabay
Le festival "Les vendanges de l'humour" fête ses 20 ans / © Pixabay

Depuis 20 ans, le festival "Les vendanges de l’humour" propose au public la découverte d’humoristes de talent. Cette année l’enfant du pays, l’humoriste mâconnais Vincent Dedienne sera présent. Fabien Ruggieri, directeur du Festival, est l'invité de la matinale du 10 novembre 2017.

Par Fatima Larbi

Revoir l'émission


Un festival qui fait le pari de l'humour : "Les vendanges de l'humour"


Du 10 novembre au 2 décembre, le festival "Les vendanges de l’humour" fête ses 20 ans. Il  propose au public de découvrir des humoristes prometteurs, c’est sur cette scène qu’ont pu débuter Florence Foresti ou Gaspard Proust. Cette 20eme édition a toujours comme but  d'amener le café-théâtre dans les zones rurales.

Dès le début les grandes lignes sont là
Festival "les vendanges de l'humour" : faire découvrir des humoristes prometteurs / © Pixabay
Festival "les vendanges de l'humour" : faire découvrir des humoristes prometteurs / © Pixabay

En 1998 la jeune Chambre économique de Mâcon, s’inspirant du festival de Tournon sur Rhône, crée un festival de l’humour à Mâcon avec un concours de jeunes humoristes qui, depuis, a lieu tous les ans.  L’année suivante est créée l’association "festival de l’humour". Elle organise des spectacles dans les bars de Mâcon, un concours de jeunes talents et un spectacle  de clôture avec plusieurs artistes sur la scène  du théâtre de Mâcon.  C’est en 2008 que les organisateurs du  festival décident de sortir de la ville  et organisent des spectacles dans les communes aux alentours de Mâcon.
Au fil des ans, le festival a su gagner ses lettres de noblesse, il voit le nombre de ses spectateurs s’envoler. De 200 à ses débuts, il passe à 4000 spectateurs en 2007 et doit alors investir le parc des expositions de Mâcon pour tous les accueillir. 5000 spectateurs sont venus en 2015 et en 2017, les organisateurs espèrent atteindre la barre des 6000.

L'édition 2017

C’est le You tubeur Pierre Croce qui ouvrira cette 20eme édition en dehors des murs de la ville  de Mâcon, à Charnay-Lès-Mâcon, salle Verchère. Sa vidéo "rompre à l’aide d’un power point" a déjà été vue 1,5 millions de fois sur internet.
© Pixabay
© Pixabay


Le festival retrouve le théâtre Scène nationale de Mâcon et investit un nouveau lieu, le Spot :

La Scène nationale de Mâcon : c’est là que se produira Vincent Dedienne, un comédien mâconnais connu pour sa revue de presse sur TMC, aux côtés de Yann Barthès. Il y a 4 ans, alors qu’il était inconnu, les organisateurs du festival ont fait le pari de le faire venir pour une première partie, depuis il a remporté le Molière de l’humour en 2017.

Le Spot au parc des expositions de Mâcon dont la surface ne semble pas effrayer les organisateurs et les bénévoles. Il accueillera 2 des moments forts du festival :
   •le concours jeunes talents  qui se déroule le 30 novembre et le 1er décembre car, depuis ses débuts, le souhait du festival est de faire découvrir au public de jeunes      talents. Lors de chacune de ces soirées, les spectateurs pourront découvrir quatre jeunes humoristes. Cette année ceux qui le souhaitent pourront assister au spectacle     avec une formule bistrot gourmand qui remplace l’ancien café-théâtre.
  •le spectacle de clôture, le samedi 2 décembre, est un spectacle unique. Il rassemblera plusieurs humoristes dont Sellig, les Jumeaux, Elisabeth Buffet pour une              création humoristique éphémère. Ce ne sera pas une succession d’artiste mais un véritable spectacle avec une mise en scène.
Festival "les vendanges de l'humour" : le public est au rendez-vous.
Festival "les vendanges de l'humour" : le public est au rendez-vous.


Cette année, sur chaque place vendue, "Les vendanges de l’humour" reversent un euro à l’association pédiatrique de l’hôpital de Mâcon : Clown choudoudou

Fabien Ruggieri, directeur du Festival, est l’invité de la matinale


Un festival littéraire itinérant : Les petites fugues


Du 13 au 25 novembre, le Centre Régional du Livre organise le festival "Les petites fugues".
Depuis 16 ans, des auteurs, voyagent sur tout le territoire de la Région, urbain et rural à la rencontre du public avec pour but : promouvoir la lecture et la création littéraire.
Cette année, 21 écrivains vont parcourir la région, ils feront étape dans 73 communes, dans des lieux très divers : lycées, médiathèques, librairies, salles de spectacles ... 26 librairies se mobilisent pour vendre les livres.
26 librairies participent au festival "les petites fugues" / © Pixabay
26 librairies participent au festival "les petites fugues" / © Pixabay

Depuis 2016, avec "les petites formes", les organisateurs du  festival "des petites fugues" permettent à la littérature de rencontrer d’autres spécialités, musique, danse, théâtre, créant ainsi de nouvelles forment artistiques.

Brigitte Chartreux, directrice du Centre Régional du Livre (CRL), est l’invitée de la matinale.


Se familiariser avec l'art contemporain grâce au FRAC


Depuis 1982, la mission du FRAC est de constituer une collection d'art contemporain et de la diffuser. Depuis 5 ans, le FRAC de Besançon et l'association des amis du FRAC proposent au public un cycle de conférences un mercredi par mois, pour se familiariser avec l'art contemporain et approfondir ses connaissances. Elles sont accessibles à tous et beaucoup de jeunes répondent présents. Le thème de cette année est "la joie de vivre, l'art contemporain...en vacances". Le 15 novembre le public pourra assister à une conférence sur le sommeil et le rêve " la meilleure moitié de la vie"


C’est votre tour est à Ornans dans le Doubs


Amélie Douay nous emmène au musée Courbet à Ornans dans le Doubs où, depuis 26 ans, l’institut Courbet organise la semaine des copistes. Cette année elle se déroule du 9 au 12 décembre 2017.

La semaine des copistes est l’occasion, pour une quinzaine de passionnés de peintures, de pouvoir reproduire une œuvre de l’artiste et ainsi renouer avec la tradition de la copie très courante au 19ième siècle et que Gustave Courbet a expérimenté. Une occasion rare puisque généralement la copie est réservée aux étudiants des écoles des beaux-arts.





A lire aussi

Bourgogne : pourquoi les agriculteurs bio ont-ils décidé de manifester?

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne