9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

La journée mondiale du diabète en Bourgogne-Franche-Comté avec 9H50 le matin

Le Diabète est en progression dans le monde. / © Pixabay
Le Diabète est en progression dans le monde. / © Pixabay

La journée mondiale du diabète informe sur la maladie, ses conséquences et l'importance d'un diagnostic précoce. Robert Yvray est l'invité de la matinale du 14 novembre 2017.

Par Fatima Larbi

Le diabète est une maladie insidieuse qui ne cesse de progresser.


On parle même à son propos d’épidémie. Aujourd’hui dans le Monde 422 millions de personnes sont diabétiques, 3 millions en France et 35 000 en Bourgogne-Franche-Comté où, chaque année, 2 000 décès sont liés à cette maladie.

►Qu’est-ce que le diabète ?


C'est une maladie chronique qui ne se guérit pas, mais que l’on peut traiter et contrôler. Elle survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d'insuline ou lorsque l'organisme n'est pas capable d'utiliser efficacement l'insuline qu'il produit. Cela se traduit par un taux «élevé  de sucre dans le sang : on parle d'hyperglycémie.
Cette maladie occasionne un traitement fastidieux même si, grâce aux recherches, il s’est simplifié au fil du temps : dosage de la glycémie, injection d’insuline…
© Pixabay
© Pixabay


Il existe 2 types de diabète :

Le diabète de "type 1" qui concerne environ 6% des malades : c’est une maladie auto-immune dans laquelle le pancréas ne produit pas la quantité d’insuline suffisante pour réguler le taux de glucose dans le sang. Les cellules du pancréas, qui fabriquent l’insuline, sont détruites par le système de défense de l’organisme (le système immunitaire). Le pancréas ne produit donc pas d’insuline. Le taux de sucre de sang reste trop élevé provoquant une hyper glycèmie. Le diabète de type 1 se développe le plus souvent pendant l’enfance ou l’adolescence et peut être héréditaire.

Le diabète de "type 2" : Il est différent du premier, même s’il existe probablement des prédispositions génétiques. Il apparaît le plus souvent chez des personnes de plus de 40 ans. Il est dû au surpoids, à une mauvaise alimentation et à un manque d’activité physique chez les personnes prédisposées. Aujourd’hui  il touche de plus en plus d’adolescents.
© Pixabay
© Pixabay

Un dépistage précoce, une meilleure hygiène de vie permet d’éviter ce type de diabète. C’est tout l’enjeu de la journée mondiale du 14 novembre.

►Êtes-vous diabétique sans le savoir ? Une journée mondiale pour se poser la question


Depuis 1991, la Fédération Internationale du Diabète (FID), soutenue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ; organise une journée mondiale pour sensibiliser aux risques de la maladie.  La date du 14 novembre a été retenue en hommage à Frédéric Banting qui le premier, avec Charles Best, à découvert puis injecté l’insuline à l’homme en 1922.
Cette journée est l’occasion d’informer sur la maladie, ses conséquences sur la santé et sur l’importance d’un diagnostic précoce. La prise en charge rapide de la maladie réduit de nombreuses complications sévères : c’est dangereux pour les reins, le cœur, on peut perdre la vue et parfois il y a même des amputations.

►Chaque année un thème est mis en avant, cette année c’est "les femmes et le diabète"


Dans le Monde, même si la maladie touche plus les hommes, plus de 199 millions de femmes sont diabétiques, il est responsable d’environ de la mort de 2, 1 millions d’entre elles par an. Les femmes dans de nombreux pays encore, connaissent plus que les hommes des difficultés pour accéder à l’information, au dépistage et aux soins. Cette maladie est une source de complication pour les femmes lors d’une grossesse ou d’un accouchement constituant une menace grave pour la mère et l’enfant.

►La Fédération Française des Diabétiques(AFD) se mobilise


En France, ce sont les associations locales de la Fédération Française des Diabétiques (AFD) qui se mobilisent partout sur le territoire dont la Bourgogne-Franche-Comté. Elles sont soutenues par de nombreux partenaires, le CHU, d'autres association, la Caisse d’assurance maladie, investis dans le soin et le suivi des diabétiques. La Caisse d’assurance Maladie offre un accompagnement gratuit aux diabétiques grâce au service "sophia".

A Dijon, l’AFD, le CHU l’Assurance maladie (CPAM) se sont associés pour organiser un forum d’information ouvert à tous, proposant des conférences et la possibilité de dépistage. 5 maison des corroyeurs à 13H30)
Aujourd’hui, il est possible de bien vivre avec la maladie et d’adopter les bons réflexes pour améliorer sa qualité de vie et limiter les complications.

Robert Yvray, président de la fédération des associations de diabétiques en Bourgogne-Franche-Comté, est l’invité de la matinale.


Concours du meilleur ouvrier de France catégorie "teinturier, nettoyeur, apprêteur"


Le titre de MOF (Meilleur Ouvrier de France) est signe d'excellence. Il redonne du prestige aux métiers manuels. Ce concours est d'un niveau si élevé qu'il faut du temps pour le préparer et peu d’élu obtiennent le titre.

Mercredi 15 novembre, le lycée du castel, à Dijon, accueillera  une épreuve qualificative du concours du meilleur ouvrier de France de la catégorie "teinturier, nettoyeur, apprêteur ". les concurrents s’affronteront autour de différentes épreuves : repassage, reconnaissance des tissus, traitement des tâches…


Chronique jardinage avec Nicolas Brune


Nicolas, le jardinier de la matinale, nous explique comment réussir nos plantations d’automne. Les commerces proposent de plus en plus des plantes avec une motte de terres ou en conteneurs. Les plantes à racines nues sont devenues rares, alors qu’une fois plantées elles se révèlent souvent plus solides et plus vigoureuses.
© Pixabay
© Pixabay
L’automne est la période idéale pour installer ces plantes dans nos jardins.

C'est votre tour est à sur l'aérodrome de Saint-Florentin-Chéu


François Marie Lapchine nous emméne sur le tarmac de l'aérodrôme de Saint-Florentin-Chéu à la découverte de répliques d'avions de la première guerre mondiale.  Un hommage au "Baron Jeannot", le Baron Rouge, pilote de chasse prestigieux, de la première guerre mondiale.
Le Baron Jeannot c’est Jean Vaissade qui a lui-même construit toute une escadrille grandeur nature de répliques des avions de la guerre 1914-1918,  dont celle d'un Nieuport 10. C'est l'avion que pilotait son grand-oncle, pilote de chasse en 1915 et né à Macon. C'est aussi l’occasion de découvrir les activités de l’aérodrome de Saint-Florentin-Chéu qui nous accueille. 


A la UNE : le Bien Public


Le Bien Public est un quotidien régional traitant de l’actualité du département de Côte d’Or, Il existe depuis 1868. Francis Zielgelmer, secrétaire général de la rédaction, est l’invité de la matinale.















Bourgogne : pourquoi les agriculteurs bio ont-ils décidé de manifester?

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne