9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Photographie : le mois du portrait en Bourgogne-Franche-Comté avec 9H50 le matin

Besançon, novembre est le mois du portrait / © Mois du portrait Besançon
Besançon, novembre est le mois du portrait / © Mois du portrait Besançon

Novembre est le mois du portrait à Besançon. Des expositions, des conférences et des stages nous font découvrir la photographie. Patrick Cailloz et Alain Fève sont les invités de la matinale du 17 novembre. 

Par Fatima Larbi

Revoir l'émission

Peindre d’abord une cage, avec une porte ouverte, peindre ensuite quelque chose de joli, ne pas se décourager… voici quelques conseil que donne Jacques Prévert pour  faire le portrait d’un oiseau.

Pour faire un portrait photographique on peut s'en inspirer : il faut aussi choisir son sujet, l’installer dans un cadre, prendre un appareil photo, ne pas se décourager, attendre… 
Un portrait est une œuvre d'art, picturale, graphique, photographique, littéraire, dont le but est de représenter, de façon ressemblante, une ou un groupe de personnes.

A Besançon, l’association "Photographie Besançon les Amis" organise le mois du portrait

C’est la 2eme édition. Elle se déroule jusqu’au 30 novembre dans plusieurs lieux de la ville. Un moyen de permettre au public de découvrir la photographie et ses techniques par l’intermédiaire d’expositions, de conférences et de stage consacrés au portrait.
C'est la 2eme édition du mois du portrait à Besançon / © Pixabay
C'est la 2eme édition du mois du portrait à Besançon / © Pixabay



 ►Des expositions


De nombreuses structures participent à ce rendez-vous et accueillent un des événements de ce "mois du portrait". C’est le cas de la maison de quartier Rosemont Saint-Ferjeux. Elle a permis aux jeunes du quartier de "l’Amitié" d’aller à la rencontre des habitants et de découvrir les secrets de la photographie. Le fruit de ce travail "Portrait de l’Amitié" est visible à l’espace "Amitié" à Besançon.

 ►Des conférences


Le public pourra aussi découvrir la photographie à travers de nombreuses conférences : le portait dans la photographie africaine, le portrait dans la peinture, le portrait dans l’histoire.
Le portrait est très ancien. Il existe déjà dans l’Egypte ancienne. Les archéologues en ont retrouvés dans l’oasis du Fayoum. Ce sont des portraits funéraires, peints sur du bois, qui célèbrent la mémoire des défunts. Ils nous permettent de voir à quoi ressemblaient ces hommes et ces femmes d’il y 20 siècles. En Europe, la représentation humaine ne disparaît jamais, même si à certains moments, elle s’efface devant d’autres genres artistiques.
Renaissance: l'art du portrait est à son apogée / © Pixabay
Renaissance: l'art du portrait est à son apogée / © Pixabay

La période de la Renaissance donne une place majeure à la personne humaine et à l’individu, le portrait connaît alors son apogée avec les peintres flamands, comme Rembrandt, où italiens, comme Léonard de Vinci. Le portrait c'est aussi  un moyen pour les puissants de montrer leur force et leurs pouvoirs, les rois et les empereurs commandent leurs portraits à des artistes. Ils servent, aujourd’hui encore, à illustrer les manuels d’histoire.
L’arrivée de la photographie, au XIXème siècle, est une véritable révolution dans l’art du portrait. Le portrait photographique propose une alternative moins couteuse au portrait peint et devient populaire. Au XXème siècle l’art photographique se démocratise, les amateurs deviennent photographes, chacun peut faire des portraits.

 ►Des ateliers


"Le mois du portrait" propose aux amateurs de nombreux stages autour de la photographie et du portrait.
Alain Féve est enseignant, le GNPP (groupement national de la photographie professionnelle) lui a décerné le titre de "portraitiste de France 2017". Il nous apprend comment réussir un portrait photographique.

Patrick Cailloz, président de l’association "Photographie Besançon les amis", est l’invité de la matinale.

La vente de vins des Hospices de Beaune



A l’occasion de la vente des vins des Hospices, Beaune devient pendant 3 jours le centre du monde viticole. La 157eme édition a lieu du vendredi 17 au dimanche 19 novembre 2017.
Vente des vins des Hospices de Beaune : modernité et tradition se côtoient / © Nathalie Guigon
Vente des vins des Hospices de Beaune : modernité et tradition se côtoient / © Nathalie Guigon

Cette vente aux enchères est un moment crucial pour les professionnels et les amateurs de vins. La vente aux enchères donne les tendances et les cours du vin pour l’année. C’est aussi l’occasion pour tous ces amateurs de vins, du monde entier, de faire des rencontres de découvrir des personnes mais aussi des vins. 
Lilian Melet, notre journaliste, spécialiste du vin, présente les moments forts de la vente et le dispositif spécial mis en place par France 3.

C’est votre tour à Beaune en Côte d’Or


A l’occasion de la 157eme édition de la vente des vins, François Marie Lapchine nous fait visiter ou revisiter les Hospices de Beaune. Avec près de 500 000 visiteurs par an, c’est l'un des lieux les plus visités en France. Une visite traditionnelle, salle des «pôvres»,  chapelle, polyptique du jugement dernier avec peut-être quelques surprises.
Hospices de Beaune: c'est un des lieux le plus visité en France
Hospices de Beaune: c'est un des lieux le plus visité en France

Haut lieu touristique, classé aux monuments historiques depuis 1862, l’Hôtel-Dieu de Beaune est à ce jour un musée d'histoire de la médecine.







Le retour de "L'hallali du cerf" à Besançon