9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Qui sont les candidates de la région au concours Miss Curvy pour les rondes ?

Marie (à gauche) et Aurélie (à droite), les deux candidates de la région à Miss Curvy
Marie (à gauche) et Aurélie (à droite), les deux candidates de la région à Miss Curvy

Aurélie représentera la Franche-Comté, Marie la Bourgogne. Les 2 candidates participeront au concours Miss Curvy pour les femmes de taille 42 et plus le samedi 20 janvier prochain. Elles seront dans la matinale ce mardi 16 janvier.

Par Muriel Bessard

Revoir l'émission

Aurélie et Marie, les candidates "Miss Curvy" de Bourgogne-Franche-Comté


L’association Miss Curvy a été créée en 2010. Il s’adresse à toutes les femmes de plus de 18 ans et ayant une taille d’au moins 42. Le but de ce concours est de « montrer aux jeunes filles et femmes dites rondes que l’appartenance au standard des magazines ne reflète pas la France de nos jours, combattre toutes les formes de discrimination à raison de la corpulence physique et promouvoir la beauté, le charme et l’élégance de jeunes filles et de jeunes femmes dites rondes et de sélectionner les plus représentatives d’entre elles».

Cette année, 18 candidates sont en lice, dont Aurélie Raindron pour la Franche-Comté et Marie Poulain pour la Bourgogne. Le but des femmes qui participent à cette élection est de redonner une image positive aux femmes rondes qui, souvent, ne s’acceptent pas. Une telle manifestation leur permet de faire évoluer les mentalités et balayer les préjugés.

Les années précédentes, c’est Tiphaine, miss Bourgogne, qui a été sacrée miss Curvy (en 2015), Gwendoline, miss Limousin en 2016 et Christelle, miss Rhône-Alpes en 2017. 

Pour voir les candidates 2018 du concours Miss Curvy = > cliquez ici


Dans le reste du programme de la matinale de mardi 16 janvier 2018

Johana Tomaszewski, lash artist

Une lash artist est une professionnelle spécialisée dans les extensions de cils. Johana Tomaszewski, ancienne aide-soignante belfortaine en bloc opératoire, a découvert cette discipline en 2013. Son goût du travail minutieux l’a amené à se former. Aujourd’hui, elle a abandonné son ancien métier pour se consacrer à ce qui est devenu une passion. Elle pratique même la discipline dans des concours internationaux où elle a acquis une belle réputation. Aujourd’hui, son agenda affiche complet plusieurs mois à l’avance. Elle envisage de créer son entreprise et d’embaucher.

Les extensions de cils consistent à coller cil par cil des fibres de soie qui allongent les cils et créent des « regards de biche ». Ces extensions durent environ 3 semaines. Elles nécessitent un travail de pose de 2 à 4 heures dans des conditions sanitaires très précises.


Alexandre Lacroix : les dominos, un jeu de placement à la fois ancien et très moderne

Dans sa chronique, dédiée aux jeux, Alexandre Lacroix raconte l’histoire du domino. Un des plus anciens jeux de placement avec le mahjong. Ce jeu qui envahit les cours aristocratiques d’Europe au XVIIIème siècle n’a jamais cessé de séduire les amateurs au point de donner naissance aujourd’hui à des nouveaux jeux basés sur le même principe du placement de « tuiles » mais en permettant aux joueurs de développer des stratégies et créer des formes ou des figures de plus en plus élaborées.


A la Une : Le Bien Public

Francis Ziegelmeyer, secrétaire général du journal le Bien Public, présente ce quotidien d’informations général de Côte-d’Or et ce qui fait l’actualité du département


C’est Votre Tour : Louhans et le robot Nao

Claire Pain est au lycée Henri Vincenot de Louhans, en Saône-et-Loire, pour nous présenter Nao, un robot humanoïde utilisé comme outil pédagogique. Haut de 54 cm, pesant 5km, il est équipé de plusieurs caméras et micros et peut s’asseoir, se relever sur commande, répondre à des questions simples, réagir à certains gestes, faire rire ou intimider… Sa bonne bouille et ses capacités high-tech sont mis au service des élèves de sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) pour leur proposer un apprentissage concret, basé sur l’innovation et tourné vers la création.

Nao est aujourd’hui présent dans 80 établissements secondaires en France, mais on peut l’utiliser à tous les niveaux scolaires, du primaire à l’université et même avec des enfants autistes.

 

A lire aussi

Prévention de l'obésité dans l'Yonne