9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Le Secours populaire ouvre un salon de coiffure solidaire

A Belfort, le secours populaire propose des coupe de cheveux solidaires / © pixabay
A Belfort, le secours populaire propose des coupe de cheveux solidaires / © pixabay

A Belfort, Charlotte Llaty, coiffeuse, propose des coupes de cheveux aux bénéficiaires du Secours populaire. Un moment pour prendre soin de soi et échanger, dans une ambiance chaleureuse.

Par Fatima Larbi

Le propre de la solidarité, c'est de ne point admettre d'exclusion - Victor Hugo, Proses philosophiques.

Cette citation aurait pu inspirer Charlotte Llaty. C’est au début de l’hiver 2017 qu'elle se dit qu’elle aimerait faire quelque chose de bien.  Et comme elle est coiffeuse, un métier qui touche à l’humain, elle s’en sert pour réaliser son souhait. Elle appelle donc toutes les associations de Belfort. En parlant à une bénévole du Secours populaire, Jacqueline, elle sait que c’est là qu’elle va pouvoir agir. Elle la rencontre et tombe sous le charme de cette  belle personne et des valeurs portées par l’association. Elle propose des coupes de cheveux aux bénéficiaires de l'association.
Secours populaire : les bénévoles se mettent au travail pour ouvrir un salon de coiffure solidaire / © Pixabay
Secours populaire : les bénévoles se mettent au travail pour ouvrir un salon de coiffure solidaire / © Pixabay
Très vite tout est mis en oeuvre pour réaliser ce projet. Les bénévoles bricoleurs repeignent un local, construisent un meuble pour ranger le sèche-cheveux, un bac est acheté. C’est parti ! Début janvier 2018 Charlotte peut couper les cheveux à tous les bénéficiaires qui le souhaitent.  Les rendez-vous ont lieu le vendredi matin entre 9 heures et midi, 4 personnes maximum à la fois. Des personnes qui restent là pendant 4 heures pour une coupe de cheveux pour se faire belle (ou beau) et se sentir bien. Un temps où Charlotte prend soin de ses clientes. Certaines ne se sont jamais payer le coiffeur ou n’y étaient pas allé depuis longtemps.
Salon de coiffure du Secours populaire : c'est aussi l'ocasion de passer un moment ensemble / © Pixabay
Salon de coiffure du Secours populaire : c'est aussi l'ocasion de passer un moment ensemble / © Pixabay
C’est aussi l’occasion de partager un moment ensemble autour d’un café, de croissants, tout en écoutant de la musique. Un atelier qui ne se limite pas à la distribution de biens matériels mais qui permet aussi de tisser des liens dans une atmosphère chaleureuse. Et pour que ce service ne soit pas un acte de charité gratuit, pour respecter les personnes et leur dignité, le Secours populaire le fait payer 3 euros. 
Cette initiative connaît un véritable succès auprès des femmes, il faut attendre 2 mois pour obtenir un rendez-vous. Pour le moment les hommes n’ont pas encore osé franchir le pas.

Les clientes payent la prestation parce que cela les valorise - Charlotte Llaty, coiffeuse bénévole

Elle est l'invitée de 9H50 le matin en Bourgogne-Franche-Comté du 12 Juin 2018.

A lire aussi

Les scolytes se développent avec la sécheresse