9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Des vidéos aident les étudiants japonais en Bourgogne-Franche-Comté

Des vidéos réalisées à Besançon aident les étudiants japonais à s'intégrer en France / © Pixabay
Des vidéos réalisées à Besançon aident les étudiants japonais à s'intégrer en France / © Pixabay

Partir étudier à l’étranger n’est pas toujours facile. Pour aider les étudiants qui partent en France, une université de Tokyo a fait réaliser des vidéos à Besançon. 37 clips en français, réalisés par Romain Urlacher, aident les étudiants à faire face au quotidien.

Par Fatima Larbi

Revoir l'émission

Les voyages forment la jeunesse.

C’est ce qu’expérimentent les jeunes qui partent étudier à l’étranger.

Malgré une forte concurrence, la France continue d’attirer de nombreux étudiants étrangers 310 000 en 2015 dont 17% originaires d’Asie. Mais à quoi ressemble la vie en France pour un étudiant étranger ? C'est la question que se posent ceux qui veulent étudier en France. A Besançon, la société de production 21/105 studio réalise des vidéos qui apportent quelques réponses aux étudiants japonais.
Suite au constat qu’à l’étranger les choses simples du quotidien peuvent devenir compliquées et paraître parfois insurmontables, l’université d’Ayoma Gakuin de Tokyo a fait réaliser des petites vidéos pour  faciliter la vie de ses étudiants en France. Demander son chemin, prendre le bus, faire des achats redevient plus facile. La réalisation des vidéos est confiée à la société de production de Romain Urlacher 21/105 studio, installée à Besançon.
Pour un étudiant étranger en France, le quotidien peut paraître difficile.
Pour un étudiant étranger en France, le quotidien peut paraître difficile.

Cette aventure est née suite à la rencontre de Romain Ulracher avec un professeur de français au japon, d’originaire franc-comtoise. En 2017, Romain Ulracher réalise pour lui une 50 aine de vidéos qui servent de support de cours. Elles connaissent un véritable succès auprès des étudiants. Suite à cette initiative, l’université d’Ayoma Gakuin de Tokyo décide de faire réaliser des clips vidéo pour ses étudiants partant étudier en France. Le but les aider à apprendre les formules à utiliser dans le quotidien. Au japon les choses vont plus vite qu’en France et dès novembre 2017 tout commence. Les lieux de tournage, dans la ville de Besançon, sont arrêtés. Une dizaine de comédiens bisontins sont engagés. 37 vidéos d’environ 2 minutes 30 , en français, sans sous titrage, présentent les situations du quotidien auxquelles un étudiant japonais doit faire face en arrivant en France. Pour l’instant en montage, les clips doivent être terminés en mars.
Romain Urlacher réalise un rêve, celui d’être cinéaste.
Romain Urlacher réalise un rêve, celui d’être cinéaste.

Pour Romain Urlacher c’est l’occasion de réaliser un rêve, celui d’être cinéaste. Une expérience qui lui permet de toucher à de nombreux aspects du cinéma : la pré-production (repérage des lieux, castings…), le tournage qu’il fait lui-même avec une caméra, les aspects financiers, la direction d’acteurs...  Il est l’invité de la matinale.


Les autres thèmes de la matinale du 25 janvier 2018



•Tournage d’un long métrage à Dole


L'association Dollywood existe depuis 2014 et compte 70 membres. / © Association Dollywood
L'association Dollywood existe depuis 2014 et compte 70 membres. / © Association Dollywood
. Elle tourne actuellement son premier long métrage à Dole. Son titre est "Marley" et durera environ 1 heure 20. Il est réalisé uniquement avec des bénévoles, essentiellement des dolois mais également avec quelques comédiens plus confirmés venus de Paris. Au total, 9 jours de tournage sont prévus.

Le film doit être projeté à Dole et si tout va bien dans quelques villes alentours. L'idéal, pour l'association, serait de le présenter dans un festival.
.


•C’est votre tour est à Corbigny dans la Nièvre


Florence Cicolella nous emmène à Corbigny à la découverte de la tuilerie de la chapelle.
Tuilerie de la chapelle à Corbigny : une fabrication entièrement artisanale
Tuilerie de la chapelle à Corbigny : une fabrication entièrement artisanale
Une tuilerie qui fabrique des tuiles depuis 1750. Une fabrication entièrement artisanale, qui a refusé l’automatisation. Tuiles, briques, carrelages sont cuits dans un four à bois à plus de 1000 °.Ils sont ensuite vendus à des particuliers qui restaurent des maisons anciennes, à des châteaux ou à des abbayes. Une clientèle à la recherche de ce savoir-faire.

•A la Une : Traces Ecrites



Depuis juin 2010, Traces Ecrites s'intéresse à l’information économique des régions Grand Est et Bourgogne Franche-Comté. Christiane Perruchot, journaliste, est l’invitée de la matinale.



A lire aussi

Affaire Grégory : regards croisés de deux avocats du barreau de Dijon