• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ensemble c’est mieux !

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Les “Voiles sportives chalonnaises” : des catamarans naviguent sur la Saône

© Les Voiles sportives chalonnaises
© Les Voiles sportives chalonnaises

Désormais il est possible de faire du catamaran sur la Saône. En 2017, Gilles Maurice, un pasionné de voile , a ouvert une école  à Chalon-sur-Saône, les "Voiles sportives chalonnaises". Devant le succès du club, une antenne vient d'ouvrir à Verdun-sur-le-Doubs. 

Par Fatima Larbi

Lorsqu'on prononce le mot "catamaran", on ne peut pas s’empêcher de penser à l’océan, aux mouettes, aux goélands, aux grandes régates en mer. Mais pas besoin d'aller si loin pour les voir. A Chalon-sur-Saône, une école, les "Voiles sportives chalonnaises", permet à ceux qui le souhaitent de s’initier aux joies de ce sport.
Lorsqu’il arrive en Bourgogne, après avoir quitté la Vendée, Gilles Maurice, ne peut pas s’imaginer renoncer à sa passion, la voile. Bien au contraire ! Sous ses yeux s’étale la Saône, un plan d’eau qui va lui servir à transmettre sa passion. Il crée une école, les "Voiles sportives chalonnaises" en s’inspirant de l’état d’esprit de celle dans laquelle il était en Vendée et fait l’acquisition de bateaux qu’on n’a pas l’habitude de voir sur une rivière, des catamarans. L’association les achète sur ses fonds propres et prend ses quartiers au port de la Roseraie à Chalon-sur-Saône. Pour ce navigateur qui a fait du bateau avec les plus grands, Florence Arthaud, Olivier de Kersauson…c’est l’occasion de transmettre ce qu’on lui a appris dans une ambiance conviviale. Jean Le Cam, un skipper professionnel habitué des plus grandes courses en mer, est le parrain de l’école.
© Les Voiles sportives chalonnaises
© Les Voiles sportives chalonnaises

 Mon but était de retrouver ce que j’ai vécu dans l’école où j’étais en Vendée. Se faire plaisir sur l’eau dans un esprit familial, associer les parents, prendre le temps d’échanger, de parler... - Gilles Maurice, président des Voiles sportives chalonnaises

Dès la première année l’école fait un tabac, 50 élèves en 2017. Un succès qui ne fait que croitre, 250 élèves sont attendus en 2018 et les sponsors sont au rendez-vous. Elle a même ouvert une antenne à Verdun-sur-le-Doubs. Aujourd’hui la flotte compte 18 bateaux et un troisième encadrant doit venir renforcer l’équipe.
Les "Voiles sportives chalonnaises" proposent de nombreuses activités. Des cours et des stages  sont organisés pour les enfants et les adultes. Les plus jeunes peuvent participer à des raids aventures où, pendant 2 jours, ils remontent la Saône jusqu’à Verdun-sur-le-Doubs en faisant étape dans des campings. Des séjours d’une semaine sont prévus sur les lacs de la région. Gilles Maurice ne manque pas d’idées. Il a conservé des liens avec son club vendéen et veut organiser des échanges où les enfants de Vendée viendraient faire de la voile sur la Saône et les petits chalonnais sur l’océan. Cet amoureux de la voile veut aussi emmener ses élèves au départ de la course mythique le "Vendée globe", à la rencontre de grands marins.
Un autre projet tient à cœur à Gilles Maurice. En collaboration avec les services de pédiatrie de l’hôpital de Chalon-sur-Saône et de Dijon, il veut permettre à des enfants hospitalisés de découvrir le plaisir de naviguer. Des sorties tests sont prévues pour la fin de l’été.
En créant les voiles sportives chalonnaises, Gilles Maurice n’a pas oublié l’aspect sportif évoqué dans le nom de l’école. Pour ceux qui souhaitent aller dans cette direction, des cours spéciaux sont mis en place afin de participer à des régates l’an prochain. Avec pour but, présenter, d’ici 3 ou 4 ans, un équipage enfant et un adulte aux championnats de France en Bretagne.
Gilles Maurice, président des voiles sportives chalonnais, est l’invité de 9H50 le matin du 29 Mai 2018

Revoir Gilles Maurice, invité de 9H50 le matin







Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant