Ensemble c’est mieux !

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Mardi 17 décembre : la Matinale va à la rencontre des “acteurs solidaires en marche” à Nevers

Par Catherine Roch

Acteurs solidaires en marche à Nevers - vers 9H50

  • L'association a inauguré fin novembre, les nouveaux locaux de son épicerie sociale et solidaire, ainsi que des ateliers de menuiserie et un centre de stockage.
  • L'ensemble constitue un "pôle de compétence", dont le but est de favoriser la réinsertion professionnelle des bénéficiaires. Reportage: Christelle Juteau et Régis Guillon.
Nevers

Chronique Millésime - vers 10H05

  • Muriel Bessard donne des idées de cadeaux à offrir aux amateurs de vin : des verres originaux, des objets pour faciliter la dégustation, de nouveaux contenants... Certains relèvent du gadget, d'autres feront peut-être fureur. L'essentiel est de faire plaisir, tout en consommant le vin avec modération.
  • Dans un autre style, un cadeau original : l'adoption de quelques pieds de vigne. Ce sont de vrais vignerons qui s'en occupent toute l'année, mais ils invitent les "propriétaires" à suivre les phases de travail le temps d'un millésime. 
  • Des phases qui sont expliquées via internet. Selon la formule choisie, de 200 à 900 euros, il y aussi des stages pour découvrir le domaine, des vendanges jusqu'à l'élevage!

Feuilleton de la semaine : la Collégiale de Dole - vers 10H15

  • C'est la plus importante construction religieuse de Franche-Comté, le plus grand monument chrétien de la région. Un bâtiment phare dressé au cœur de la ville, avec son clocher imposant qui faisait office de donjon.
  • Mais plus que la collégiale de Dole, Emmanuel Rivallain et Denis Colle, font découvrir ceux qui prennent soin de cet édifice et le font vivre au quotidien.
DMCloud:137757
Episode 2
  • Précisions avec Lysiane Duc, guide conférencière.

Le Direct matin

  • Franck Ménestret est à Châtenoy-le-Royal (71), avec des membres de la SPA de la région chalonnaise, pour répondre à la question que plus d'une famille se pose : peut-on mettre un animal au pied du sapin pour faire plaisir aux enfants ?