Ensemble c’est mieux !

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Mardi 17 septembre : Clés 21, une association qui lutte contre l'illettrisme

© Grégoire Grichois
© Grégoire Grichois

Par Catherine Roch

La lutte contre l'illettrisme est l'une des grandes causes nationales de l'année en France.

7 % des 18 à 65 ans en souffrirait. Après avoir été scolarisées, ces personnes n'ont pas une maîtrise suffisante de la lecture, de l'écriture, du calcul. Conséquence, elles ne sont pas autonomes dans des situations simples de la vie courante.

Emilien David a rencontré Didier Vennie : il a toujours su lire, mais ne parvenait pas écrire. 
DMCloud:102329
Témoignage : comment Didier a surmonté son illetrisme
Didier savait lire mais était incapable d'écrire.Un véritable handicap. Grâce à une association ,il a pu se mettre à l'écriture.


Ce témoignage n'est pas un cas isolé, un référent de l'association Clés 21 le confirme.

Lors des Journée Défense et Citoyenneté en 2009, plus de 1 800 jeunes Bourguignons ont été repérés en difficulté de lecture (soit 9,8%).

Pour chaque département, les chiffres sont les suivants : 12,6 % dans la Nièvre, 10,9 % dans l'Yonne, 9,8 % en Saône-et-Loire et 7,9 % en Côte d'Or. (Source : Bureau du Service national de Dijon)

En 2011, 3,8 % des jeunes Francs-Comtois ont été détectés en situation d’illettrisme, soit 495 jeunes. C'est en Haute-Saône que leur part est la plus élevée (5,1 %) et dans le Doubs qu'elle est la plus faible (3,4 %) soit 196 jeunes. En février dernier, un jeu vidéo a été lancé pour aider à la lutte contre l’illettrisme.