bourgogne
franche-comté
Choisir une région

Ensemble c’est mieux !

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Mardi 1er décembre : l'emploi dans la plasturgie, la prévention du gaspillage alimentaire sont deux des thèmes de la Matinale

A 9H50, BFC Matin s'intéresse à un secteur industriel qui recrute, la plasturgie. Le feuilleton présente des initiatives contre le gaspillage alimentaire et Laurent Gotti livre ses conseils sur les accords mets/vins pour les repas de fin d'année.

Par Catherine Roch

L'emploi dans la plasturgie - vers 9H50

  • Le 2 novembre 2015, un contrat CAPéCO a été signé entre l'Etat, la Région et le syndicat professionnel de la plasturgie en Bourgogne. Il a pour objectif de former des salariés qualifiés pour ce secteur industriel qui recrute. Ses métiers sont spécifiques et trop peu connus. 
  • Reportage à Longvic avec : Philippe Pellerin, gérant de Bericap, Bravo-Ben Ahamed Ali, apprenti et Félix Smeyers, délégué académique de la Formation Professionnelle Initiale et Continue. 
La plasturgie recrute
Un contrat CAPéCO signé entre l'Etat, la Région et le syndicat professionnel de la plasturgie en Bourgogne. Objectif : former une main d'oeuvre qualifiée à des métiers spécifiques au secteur. - I.Rivierre, C.Gaillard
  • Un premier contrat avait été signé en 2009. Ses résultats positifs ont incité les partenaires à le reconduire. Explications avec Sandra Louis, déléguée régionale Bourgogne d’Allizé plasturgie.
L'emploi dans le secteur industriel de la plasturgie
Des explications avec Sandra Louis, déléguée régionale Bourgogne d’Allizé plasturgie, dans Bourgogne Franche-Comté Matin mardi 1er décembre 2015. - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Les accords mets/vins - vers 10H15

  • Les fêtes de fin d'année approchent et avec elles, la question habituelle : quel vin servir avec quel plat ? Le mieux est de rester simple, de penser à l'équilibre entre le goût plus ou moins prononcé du plat et celui du vin. Il ne faut pas hésiter non plus à "tordre le cou" à certaines idées reçues : un vin liquoreux servi d'entrée avec le foie gras, un vin effervescent avec un dessert sucré, le fromage forcément accompagné de vin rouge...
  • Les conseils de notre chroniqueur Laurent Gotti, journaliste dégustateur.
Les accords mets vins pour les repas des fêtes de fin d'année
Les conseils de Laurent Gotti, journaliste dégustateur, dans Bourgogne Franche-Comté Matin mardi 1er décembre 2015. - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Feuilleton : contre le gaspillage alimentaire - vers 10H25

  • Alors que les chefs d'Etat sont réunis à Paris pour la COP 21, des Francs-Comtois et des Bourguignons agissent à leur échelle et au quotidien. Le feuilleton présente quatre exemples de lutte conte le gaspillage alimentaire. En effet si tous les terriens se nourrissaient comme un Français, il faudrait l'équivalent d'une planète entière pour satisfaire uniquement les besoins alimentaires. Il est donc vital de consommer autrement.
  • C'est ce que veulent faire les organisateurs des disco-soupes. Des fêtes de ce type sont organisées partout dans le monde, l'une d'elles vient d'avoir lieu à Auxonne (21). Voici l'épisode 2 du feuilleton.
Disco soupe
Les organisateurs des disco-soupes veulent sensibiliser à la réduction du gaspillage alimentaire. L'une d'elles s'est récemment tenue à Auxonne.  - I.Brunnarius, F.Petit
  • En Franche-Comté, le comité régional du tourisme et ses partenaires lancent le Gourmet bag. Inspiré du doggy bag, il permet de rapporter chez soi le plat, ou le dessert qu'on n'a pas terminé au restaurant. C'est une autre solution pour éviter le gâchis, une vingtaine d'établissements a déjà apposé le logo sur sa vitrine.
  • Présentation avec Bernard Champreux, responsable de l'UMIH Franche-Comté.
Lutter contre le gaspillage alimentaire avec le Gourmet bag
Présentation avec Bernard Champreux, responsable de l'UMIH Franche-Comté, dans Bourgogne Franche-Comté mardi 1er décembre 2015. - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Le Direct matin

  • A Paris, les dirigeants venus du monde entier tentent de trouver des solutions globales au réchauffement climatique. Franck Ménestret lui, est aux Rousses, station de moyenne montagne où, plus qu’ailleurs, le réchauffement pourrait bouleverser le climat et et donc, la pratique du ski. Retrouvez les invités des Directs du matin dans le 12/13

A lire aussi