Ensemble c’est mieux !

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Mardi 20 septembre : dans la Matinale, il est question d'emploi dans la sécurité, la viticulture et la médecine rurale

L'emploi, thème principal de BFC Matin comme chaque mardi, avec les formations aux métiers de la sécurité privée, les offres d'emploi tout au long de l'année dans la viticulture et l'installation d'un généraliste en milieu rural. RV à 9H50.

Par C.R.

Sécurité, une filière qui recrute

Avec le maintien du plan Vigipirate et le contexte post-attentats, la nécessité de recruter des agents de sécurité n'a jamais été aussi importante. Les entreprises du secteur redoutent même de ne pouvoir répondre à la demande. En Bourgogne Franche-Comté, il existe des formations à ces métiers désormais très réglementés. Exemple à la Maison familiale rurale de Vercel dans le Doubs : elle forme des agents de sécurité et des maîtres chiens. Le cursus peut être court, certificat de qualification professionnelle sur 3 semaines, ou long, CAP agent de sécurité. La plupart des stagiaires trouve facilement un emploi à l'issue de cette formation.
Reportage avec : Nicolas Goguel, futur agent de sécurité, Claude Pepiot, responsable du pôle sécurité à la MFR de Vercel, Bernard Margillet, formateur, Romuald Jacquot, futur agent de sécurité et Guy-Noël Ladrange, formateur des agents de sécurité cynophiles. 
Métiers de la sécurité
La nécessité de recruter des agents de sécurité n'a jamais été aussi importante. Les entreprises du secteur redoutent même de ne pouvoir répondre à la demande. Reportage à la MFR de Vercel dans le Doubs.  - Laurent Ducrozet, Laurent Brocard

Le point sur ces formations et les besoins de la filière, avec Pascal Vincent, représentant de l’UNAFOS, qui regroupe organismes de formation en prévention, sécurité, incendie.

Sécurité, une filière qui recrute
Le point sur cette filière, avec Pascal Vincent, représentant de l’UNAFOS, mardi 20 septembre 2016 dans Bourgogne Franche-Comté Matin. - France 3 Bourgogne - Une émission présentée par Murielle Rousselin



Métiers de la vigne, du travail toute l'année

En 2015, "Pôle emploi Bourgogne a proposé 3 318 postes de vendangeurs sur 960 domaines viticoles, des cinq secteurs viticoles (Chablis et Grand Auxerrois, Côte Chalonnaise, Côte de Nuits, Côte de Beaune et Mâconnais). 98 % de ces postes avaient été pourvus. En général, la rémunération est égale au SMIC horaire brut. Mais il se peut aussi que les vendangeurs soient payés à la tâche : leur salaire varie en fonction du nombre de kilos de raisins cueillis.
Parmi les saisonniers, on trouve beaucoup d’étudiants et de demandeurs d'emplois. Il y a aussi des retraités et même des salariés en congés payés, qui vendangent avec l’accord de leur employeur." Les vendanges sont un temps fort, mais le travail de la vigne se fait tout au long de l'année, avec des besoins en main d'oeuvre qui varient selon les domaines
Quelles sont les offres d'emploi proposées et les compétences nécessaires ? Eléments de réponse avec Christophe Gay, directeur de l’agence Pôle emploi de Mâcon.
Métiers de la vigne, du travail toute l'année
Eléments de réponse avec Christophe Gay, directeur de l’agence Pôle emploi de Mâcon, mardi 20 septembre 2016 dans Bourgogne Franche-Comté Matin.  - France 3 Bourgogne - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Médecin de campagne, une vocation ?

Des médecins qui prennent leur retraite, des jeunes qui hésitent à s'installer : selon le Conseil de l'Ordre, si la tendance persiste, la France va perdre un quart de ses médecins en 15 ans. Notre feuilleton de la semaine s'intéresse à une transmission réussie : à Pouilly-en-Auxois (21), le docteur Garnier a passé le relais cet été à un jeune successeur qui ne se voyait pas exercer ailleurs qu'en "campagne".
Il n'en reste pas moins que dans plusieurs régions, la situation est alarmante. Constat avec Romain Thévenoud, conseiller ordinal de l’Ordre des médecins de Côte d’Or.
Médecin de campagne, une vocation ?
Constat avec Romain Thévenoud, conseiller ordinal de l’Ordre des médecins de Côte d’Or, mardi 20 septembre 2016 dans Bourgogne Franche-Comté Matin. - France 3 Bourgogne - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Le Direct matin

Les vendanges 2016, on les vit aussi ce mardi, avec l'équipe du Direct : François-Marie Lapchine se trouve au cœur du Revermont, à Lavigny dans le Jura, sur le domaine de Philippe Butin, vigneron de père en fils depuis 1837. Cette année, il emploie une douzaine de vendangeurs sur ses 5 hectares et demi de vignes.
Les vendanges à Lavigny dans le Jura
François-Marie Lapchine avec des vendangeurs et Kevin Cesco-Resia employé vigneron au domaine Philippe Butin. - France 3 Bourgogne - Un direct présenté par François-Marie Lapchine
Les vendanges au cœur du Revermont
François-Marie Lapchine avec Philippe Butin, vigneron de père en fils depuis 1837 à Lavigny dans le Jura. - France 3 Bourgogne - Un direct présenté par François-Marie Lapchine

 

A lire aussi

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil